Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Violences intrafamiliales un plan d’urgence destiné aux victimes

Violences infrafamiliales

Pour lutter contre les violences intrafamiliales en cette période de confinement, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a mis en place un plan d’urgence pour venir en aide aux femmes victimes de ces violences domestiques. En raison de la période de confinement qui concerne le pays depuis maintenant deux semaines, les interventions de police et de gendarmerie pour violences intrafamiliales ont augmenté de 30%, selon le Ministère de l’Intérieur.

Le sujet est extrêmement préoccupant. La Région Auvergne-Rhône-Alpes est déjà en pointe sur la question des violences faites aux femmes : parmi tout un arsenal de mesures destiné à protéger les femmes de violences, elle a notamment bâti un plan de 3 millions d’euros pour financer des logements permettant d’accueillir des femmes victimes de violences conjugales. 117 logements ont été ainsi financés depuis mars 2019. L’objectif est d’arriver à 300 logements en deux ans. Les femmes en situation de handicap sont parmi les première victimes de ces violences infrafamiliales.

Face à l’urgence, la Région a donc décidé de renforcer son dispositif de mesures pour lutter au mieux contre ce fléau des violences intrafamiliales et prit les mesures suivantes  :

  • Mise à disposition de près de 60 nouveaux logements d’urgence pour héberger les femmes victimes de violences et leurs enfants, en complément du parc immobilier déjà financé par la Région.
  • Prise en charge des loyers et des besoins en alimentation pour les femmes bénéficiaires des nouveaux logements mis à disposition, en lien avec le tissu associatif.
  • Mise à disposition des internats de nos lycées à destination des acteurs de la lutte contre les violences conjugales afin d’accueillir en urgence les femmes victimes et leurs enfants.
  • Achat d’un abonnement à une plateforme de visioconférence pour maintenir et resserrer le lien entre les victimes et les associations et Service presse Auvergne-Rhône-Alpes 04 26 73 40 15
  • Mise en place d’un plan de communication global sur l’ensemble de la Région pour favoriser la vigilance citoyenne et la prise en charge des situations à risque, en particulier chez les jeunes.
  • Lancement d’un travail sur les numéros d’urgence et plus particulièrement sur la mise en place d’une plateforme d’envoi de SMS d’urgence en lien avec le Ministère de l’Intérieur à la suite de la saisine du Gouvernement par Laurent WAUQUIEZ.

« La Région a fait de la sécurité des femmes une des priorités de son action depuis le début du mandat. Elle a mis en place au fur et à mesure un arsenal de mesures pour les protéger au mieux dans leur quotidien. C’est ce qui nous permet aujourd’hui, en lien avec les acteurs associatifs de la lutte contre les violences faites aux femmes, d’être extrêmement réactifs pour renforcer notre soutien dans une période de confinement qui induit une explosion des violences intrafamiliales. Notre devoir est de répondre au mieux à la détresse de ces femmes et de leurs enfants. », déclare Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

« La Région reste mobilisée dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Pendant la période de confinement, le danger perdure et se trouve aggravé par l’absence de contacts avec l’extérieur. Nous tenons à dire aux femmes victimes qu’elles ne sont pas seules, qu’elles ont le droit de sortir de chez elles pour fuir un conjoint violent. Elles peuvent aussi contacter les associations du réseau Solidarité femmes dont je tiens à saluer l’action sans relâche de leurs équipes. En lien constant avec ces associations et les services de l’Etat, la Région agit pour garantir la mise en sécurité dans un logement adapté des femmes et de leurs enfants. Enfin, j’en appelle aux voisins et à l’entourage. Il ne faut pas hésiter à alerter sur ces situations d’urgence afin de préserver la vie de ces femmes. C’est par la mobilisation de tous que nous éviterons des drames supplémentaires. », explique Samy KEFI-JEROME, Vice-président de la Région délégué aux Politiques sociales, à la Politique de la Ville et à la Famille.

A lire un éditorial publié par Jean-Marc Maillet-Contoz au début du confinement : Coronavirus, une pensée pour ces victimes invisibles

Dernière minute

La Région vote ses premières mesures d’ampleur liées à l’épidémie de Covid-19
Les différents dispositifs régionaux adoptés sont les suivants :

– Un plan d’urgence pour l’économie régionale de 600 millions d’euros.
– Un plan d’urgence en faveur des personnes les plus vulnérables et de lutte contre les violences infrafamiliales avec notamment la mise à disposition de 210 places d’hébergement d’urgence.
– Reconversion de la Centrale d’achats de la Région pour répondre aux besoins des professionnels de santé.
– Un soutien à l’innovation en faveur du secteur médical afin de produire du matériel d’assistance respiratoire.
– Le partenariat avec l’ARS pour l’aide en matériel médical auprès des soignants, ce qui permet de redistribuer en quantité des équipements de protection depuis les Hôtels de Région de Lyon et Clermont-Ferrand.
– L’aide allant juqu’à 500 euros accordée aux pharmaciens et aux commerces de proximité pour équiper leurs comptoirs de vente de plexiglas de protection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.