Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilLoisir, tourisme et handicapVendée Globe et handicap : Une belle leçon de vie avec Damien...

Vendée Globe et handicap : Une belle leçon de vie avec Damien Seguin

Ecouter article


C’est le premier marin en situation de handicap de toute l’Histoire de la voile à réaliser le Vendée Globe, et un tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Bravo Damien !

Par Olivier Ducruix. C’est fait, Damien Seguin est le premier marin en situation de handicap de toute l’Histoire de la voile à réaliser un tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance à savoir le Vendée Globe. Pari gagné, avec une seule main. Il a franchi la ligne d’arrivée du Vendée Globe un peu avant midi le jeudi 28 janvier dernier. Sixième sur la ligne d’arrivée, et septième au classement final après prise en compte des temps compensés accordés à 3 skippers du fait de leur participation au sauvetage de Kevin Escoffier, dans l’atlantique sud.

Damien boucle son tour du monde à l’issue d’une course extraordinaire en tous points, en 80 jours, à moins de 20 heures du vainqueur. Il réussit l’exploit de terminer ce Vendée Globe en deuxième position des bateaux à dérives, c’est-à-dire non équipés de ces fameux foils capables d’atteindre des vitesses incroyables supérieures à 20 nœuds, et réputés « intouchables ». Avec un budget modeste, Damien rivalise avec les favoris de l’épreuve. Il fait pour ainsi dire jeu égal avec « le roi Jean » (Jean Le Cam), immense marin devant l’éternel.

Une belle leçon de vie à travers le Vendée Globe

Il ne savait pas que c’était impossible alors il l’a fait. Je n’ai pas assez de mots pour dire à quel point je suis admiratif, impressionné, reconnaissant. Oui, reconnaissant envers Damien de porter si haut, et avec tant de panache, les couleurs du handivoile, du handisport, de nous donner une belle leçon de vie tout simplement. J’ai envie de crier à qui veut bien l’entendre sa maxime favorite : « Il ne faut jamais remettre à « deux mains », ce que l’on peut faire avec une seule ».

Pour tous les marins au départ de l’épreuve, avec ou sans handicap boucler son Vendée Globe constitue une victoire sur soi-même. Le marin qui revient aux Sables d’Olonne est différent de celui qui en est parti quelques semaines plus tôt. Il a vécu une aventure humaine incomparable, il a connu le bonheur absolu et la galère sans nom, à des niveaux que le simple terrien ne peut même pas imaginer. Et c’est pour cela qu’il repartira. Et c’est aussi pour ces raisons qu’il a valeur d’exemple. Ainsi, grâce à Damien, le grand public prend aujourd’hui conscience que la voile est un formidable vecteur d’inclusion. Quel que soit le handicap, la pratique de la voile est possible. Elle est source de joie, de plaisir, de liberté, et dans certains cas de dépassement de soi et de performance.

Une nouvelle application pour les marins déficients visuels…

Source d’’autonomie aussi. Avec un peu de courage, beaucoup de passion, de l’imagination et de l’innovation au service des outils d’adaptation, l’autonomie complète devient un jour une réalité. Quel meilleur exemple pour illustrer ceci que la publication par les marins de l’association Orion en avril prochain, d’une nouvelle application pour les marins aveugles et malvoyants.

Elle s’appelle SARA Navigation. Le projet porté par l’association brestoise Orion, est sponsorisé par l’UNADEV (Union Nationale des Aveugles et déficients Visuels). En effet, cette dernière a sélectionné et récompensé le projet de développement de SARA Navigation dans le cadre d’un appel à projets d’envergure organisé en 2019. Depuis cette date, l’équipe SARA met les bouchées doubles. Ceci a permis de professionnaliser la conception et le développement de l’application. Ceci permettra également de la diffuser gratuitement afin que le plus grand nombre puisse en bénéficier aussi bien en France qu’à l’international, l’application étant disponible en anglais et en français.

… à découvrir sur la page Facebook SARA

Voici ce que nous en dit Mathieu Simonnet président d’Orion : « SARA Navigation ne remplace pas l’application que vous connaissez déjà, c’est-à-dire SARA pour la régate. C’est autre chose. Vous utiliserez SARA Navigation lors de vos croisières sur voilier habitable, et lors de courses au large. À compter de mi-mars, et pendant tout le mois qui précède la publication de SARA Navigation sur l’app store, nous allons vous la présenter en détails sur notre page Facebook SARA afin que vous puissiez la prendre en main facilement. Nous publierons régulièrement de brèves séquences sous forme audio, texte ou vidéo, avec les explications qui nous semblent utiles. Si vous voulez tester et vous amuser un peu avec l’application avant sa publication, c’est facile ! Adressez-nous une demande par mail à [email protected] et nous vous enverrons un lien pour télécharger l’application de tests sur votre iPhone. À très bientôt donc ! »

Avec SARA Navigation, le marin non voyant dispose de toutes les informations de la centrale de navigation du voilier, à la fois sur l’écran et en annonces vocales s’il le souhaite. Ainsi l’autonomie est complète, et le marin non voyant est réellement en mesure de skipper le voilier. Dès ce printemps, Orion et l’UNADEV organiseront des croisières pour en faire la démonstration ! Pourquoi pas un tour du lac Léman, une traversée vers la Corse, réalisés par un équipage 100% non-voyant ! Ce serait extraordinaire ! D’ores et déjà un évènement regroupant médias, pratiquants, partenaires et professionnels de la voile, est prévu en mai ou juin à la base nautique de Sciez-sur-Léman pour lancer comme il se doit cette nouvelle étape de développement de la Cécivoile !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

X