Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Une première au Mont-Blanc

Le 7 mai 2009 à 10 h 15, l’alpiniste paraplégique valaisan Jean-Yves Michellod, victime il y a quelques années d’un grave accident de montagne qui l’avait quasiment privé de l’usage de ses jambes, atteignait le sommet du Mont-Blanc après deux jours de marche extrêmement pénible, appuyé sur des béquilles. A l’iissue de cette ascension, il en a descendu la face nord en ski-bob, la première du genre.

Depuis son accident d’avalanche, Jean-Yves Michellod a démontré un caractère volontaire et combatif. Il préparait de longue date cette équipée au-dessus de Chamonix. Equipée est le mot juste, car pas moins de six guides de montagne verbiérins ont aidé le skieur lors de l’ascension. Une montée réalisée avec des béquilles!

Avec six guides valaisans
De retour à Versegères, le sportif raconte: «Cela faisait une année que j’avais envie de réaliser à nouveau un truc en montagne. De fil en aiguille, le Mont-Blanc s’est avéré être à ma portée en tant que descente. Et pour la montée j’étais bien entouré. Il y avait avec moi les guides Jean-René Pouget, Lionel May, Alain Michellod, Bertrand Martenet, Pierre-Yves Terrettaz, Raphy Troillet, ainsi que mon ami Eric Tornay.»

Descente «peinard»
Après un entraînement hivernal adéquat, le grand moment est arrivé la semaine passée. «La montée de la dernière arête avec les béquilles, cela a été très dur. J’ai mis plus de cinq heures pour monter les 400 derniers mètres. Arrivé au sommet, je me suis bien reposé. Et pour la suite, ce ne sont pas tout à fait les mêmes muscles qui sont sollicités.»

Lorsqu’on lui demande s’il a eu peur, il retient mal un rire. «Ce n’était pas mon souci primordial, même si cela me faisait plaisir de réaliser une première. Les bras ont souffert, mais je suis descendu assez tranquillement.»

Côté français, Frédéric Bougnol, de la société «Loisirs Assis Evasion» active dans le Pays Mont-Blanc, confirmait hier que cette descente du Mont-Blanc en ski-bob est une première absolue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.