Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Divers

Un plan d’action en faveur des fonctionnaires handicapés en 2011

Un plan d’action sera lancé début 2011 afin d’inciter l’ensemble des fonctionnaires handicapés à ne plus avoir peur de se déclarer comme tel.  « De nombreux agents publics, dont le handicap n’est pas connu des services, n’osent pas déclarer leur situation de crainte d’être mis à l’écart par leurs collègues ou leur hiérarchie et voir leur carrière freinée », a expliqué Georges Tron, secrétaire d’Etat chargé de la Fonction publique, lors du colloque « Dialogues de l’Emploi des personnes handicapées ».

 

Il a annoncé un « plan d’actions à compter du début de l’année 2011 pour mieux sensibiliser les agents publics à la problématique du handicap » et « les inciter à prendre conscience que se déclarer handicapé ne constitue pas un frein à leur carrière et n’est pas facteur de discrimination ».

 

Une journée du handicap dans la Fonction publique ?

 

« C’est précisément en se déclarant handicapé qu’ils n’aggraveront pas, dans certains cas, leur handicap » et « qu’ils pourront bénéficier d’aménagements de leur poste de travail, d’un temps partiel de droit ou encore d’un suivi médical particulier », a insisté Georges Tron, qui souhaite également proposer la création d’une « journée du handicap dans la Fonction publique ».

Le taux d’emploi des travailleurs handicapés dans la Fonction publique est actuellement de « quatre pour cent », sur les 5,2 millions de fonctionnaires, a-t-il rappelé.

 

« Ce n’est pas suffisant », a estimé Georges Tron. Selon lui, l’objectif ne sera réalisé « qu’une fois que l’obligation d’emploi de six pour cent aura été atteinte » et « quand être handicapé ne sera plus considéré comme une situation pénalisante par ceux qui ne le sont pas ».

Depuis une demande du Premier ministre en novembre 2007, chaque ministère a « mis en place un plan d’action pluriannuel comportant des objectifs chiffrés de recrutement jusqu’au 31 décembre 2012 ». Ces objectifs de recrutement sont « garantis en début d’exercice par un gel correspondant à leur équivalent en masse salariale », ce qui a permis, sur la période 2008-2009, de faire apparaître que « les recrutements cumulés (2 697) sont supérieurs aux objectifs cumulés (2 584) », s’est félicité M. Tron.

Dans 90% des recrutements, la voie d’accès réservée aux personnes handicapées, qui permet « un recrutement sans concours donnant vocation à titularisation », a été utilisée par les ministères, a-t-il expliqué. (AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site