Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Un colloque sur les femmes et le VIH en mars

En amont du 8 mars, journée internationale de la femme, le collectif interassociatif Femmes et VIH propose un colloque « VIH : Femmes, corps et identités, du vécu aux revendications » les vendredi 4 et samedi 5 mars à Paris.

 

Cette rencontre nationale accueillera des femmes séropositives, des personnes concernées car vivant ou travaillant avec elles et des professionnels de santé pour aborder les questions relatives à la perception du corps et des identités des femmes vivant avec le VIH. Les questions qui se posent aux femmes en matière d’identité sexuelle et corporelle seront abordées tant dans le domaine anthropologique que sur les aspects psychologiques et cliniques.

 

La première journée sera organisée autour de tables rondes introduites et modérées par des femmes séropositives qui apporteront leur témoignage et leur expertise. Des chercheurs-ses, des historiens-nes, des anthropologues, des spécialistes ainsi que des soignants des services de Maladies Infectieuses seront également sollicités pour intervenir et partager leurs connaissances.

Le deuxième jour, des ateliers permettront d’approfondir la réflexion proposée par les intervenant-es de la veille. Certains ateliers seront réservés aux femmes séropositives, d’autres seront ouverts aux personnes concernées par ces problématiques (proches, professionnels).

 

Ce colloque est l’occasion de poursuivre la réflexion sur les revendications des femmes séropositives, entamée depuis la première rencontre de 2004 et poursuivie en 2007 puis 2009. Ces rencontres prouvent l’importance pour les femmes vivant avec le VIH de se réunir.

 

 

Pratique

« VIH : Femmes, corps et identités Du vécu aux revendications » – Les vendredi 4 et samedi 5 mars au siège de MDM – 62, rue Marcadet, 75 18 Paris –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.