Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Un autotest pour dépister le VIH ?

Pourrions-nous demain effectuer soi-même son dépistage VIH à la maison comme on contrôle son taux de diabète ? Le principe existe déjà aux États-Unis où le test salivaire (Oraquick) a été mis sur le marché en juillet 2012. Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, poursuit la procédure d’évaluation pour savoir si la France prendra le même chemin.

 

La Ministre a d’ores et déjà précisé que certaines conditions préalables seraient nécessaires comme la conformité des autotests au règlement européen et la mise en place d’un dispositif spécifique d’information et d’accompagnement des utilisateurs, dans la mesure où les résultats des autotests doivent être confirmés par un test sanguin classique.

L’association AIDES, qui a été auditionnée sur le sujet, se déclare favorable à la mise en place de ce nouvel outil. En France, le nombre de personnes qui vivent avec le VIH sans le savoir (près de 30 000 personnes) reste très important. L’autotest serait complémentaire des dépistages traditionnels qui peuvent s’effectuer par prise de sang notamment dans les centres de dépistage anonymes et gratuits (CDAG).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.