Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Emploi-Formation et handicap

Trophées H’Up, promouvoir la réussite entrepreneuriale

Hier soir 30 octobre, H’up entrepreneurs, l’association qui accélère la réussite d’entrepreneurs touchés par un handicap, décernait ses premiers  » Trophées H’up  » au Carreau du Temple à Paris, mettant ainsi en lumière cinq réussites exemplaires. 

 Cette première édition, placée sous le haut patronage d’Emmanuel Macron, Président de la République, a connu un vif succès ! Plus de 100 entrepreneurs pré-inscrits et près de 70 dossiers prés-sélectionnés. Le jury, composé de dirigeants d’entreprises reconnues, de personnalités du monde économique, associatif, des médias et de partenaires de l’évènement, a sélectionné 5 lauréats parmi les 12 nominés (préalablement choisis par un comité d’experts) et s’est félicité de la qualité de ces parcours, très divers, qui témoignent de la capacité de chacun à entreprendre et à aller au bout de ses projets.

Palmarès :

  • Le lauréat « Créateur en herbe » (porteur d’un projet n’ayant pas encore été créé) : Alexandra Leroy (LUXORIA CREATIONS)
  • Le lauréat « Créateur » (société créée depuis moins de 3 ans) : Eugénie Touré (ANDIBO)
  • Le lauréat « Expérimenté », (société créée depuis plus de 3 ans) : Charlotte de Vilmorin (WHEELIZ)
  • Le lauréat « Entrepreneur de l’année » qui a couronné une grande réussite et un parcours d’exception : Franck Vialle (ULYSSE)

Devant la qualité des dossiers, le jury a décidé d’octroyer un prix supplémentaire, son « coup de cœur », à Marlène Varnerin (société Inclood).

Franck Vialle, l’entrepreneur de l’année H’UP
Né à Menton le 19 janvier 1966, Franck Vialle a toujours été un rêveur dans l’âme et avait pour ambition de devenir steward, pour une raison bien précise dit-il : « Il y a quarante ans, nous n’avions pas les mêmes possibilités pour voyager. Les billets d’avion étaient destinés à une élite. Le seul moyen que j’avais trouvé pour voyager pas cher, c’était de devenir steward chez Air France ». Mais à l’aube de ses 20 ans, la vie de Franck Vialle a basculé…

Il se retrouve tétraplégique à la suite d’une lourde chute, tombant en arrière, sur la tête, d’un mur de six mètres de haut. Dès lors, s’en suit un long parcours de combattant pour un homme si jeune à l’époque. Après 3 ans d’efforts, Franck Vialle redevient autonome et décide de s’installer dans un foyer spécialisé à Paris avec l’aide de son amie infirmière Véronique, qui deviendra sa compagne et avec qui il aura un enfant, Tom. Après quelques années sur Paris, le couple redescend sur la Côte d’Azur. Dans la foulée, Franck Vialle décide de reprendre ses études et obtient son diplôme d’état d’assistant social en 1993. Face aux problèmes rencontrés quotidiennement pour accéder en transport à l’université en tant que personne à mobilité réduite, il décide de se lancer dans entrepreneuriat. Il crée en 1996 Ulysse, une société de transport d’accompagnement de personnes à mobilité réduite. Son ambition : que chacun puisse se déplacer librement, partout en France, afin d’accéder à une activité professionnelle et à une vie sociale, que ce soit en milieu rural ou urbain. Ulysse est une des rares structures proposant ce genre de service. Le concept à l’époque novateur, a ouvert un marché en très forte demande. Beaucoup de personnes en situation de handicap attendaient depuis longtemps la mise à disposition d’un tel service, qui, jusqu’à présent, était quasi inexistant. Nous sommes en 1999, lorsque Franck Vialle décide alors de lancer Ulysse en réseau, afin de pouvoir pallier la demande croissante. Aujourd’hui, après plus de 20 ans d’existence, le réseau compte 90 unités franchisées réparties sur tout le territoire national, DOM-TOM inclus, et transporte plus de 3000 personnes chaque année. Ulysse s’est imposé comme un acteur incontournable dans le monde de la Franchise, du Handicap et du Transport. Ulysse, c’est une entreprise engagée, construite sur de solides valeurs humaines et sociales depuis sa création, elle est soucieuse de venir en aide aux minorités.

« Je suis très touchée par ce prix qui est pour moi un signe de reconnaissance fort mais rassurez-vous je vais néanmoins garder les pieds sur terre ! » s’est exprimé Franck Vialle à l’issue de la cérémonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site