Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Trop de sel dans notre alimentation

Lancée en 2009 et programmée sur cinq ans, cette étude vise à recueillir le témoignage (alimentation, activité physique, poids, taille, santé) de 500.000 Français sur Internet.

Des résultats partiels de l’enquête (basés sur 140 000 réponses)  montrent que la consommation de sel a un peu diminuée entre 200 et 2009, tombant de 10 grammes par jour à 8,4 g/jour.
Cependant, cette baisse reste à relativiser. En effet, 36 % des femmes et 67 % des hommes dépassent toujours les 8 g/j, niveau maximal visé en France pour 2008. Le sel est un facteur d’hypertension et de problèmes cardio-vasculaires. L’étude montre que seulement 1 % des hommes et 5 % des femmes ont un apport en sel inférieur ou égal à 5 g/j, limite recommandée par l’OMS.

Le sel que nous absorbons provient pour les trois-quarts des aliments que nous consommons (le dernier quart étant ajouté directement par le consommateur). Parmi les aliments qui apportent le plus de sel on note le pain et les biscottes (24,1 %) la charcuterie (12,5 %) et les fromages (8,1 %).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.