Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilAccessibilité et handicap : actualités, dossiers, outils et aidesSystème de santé et handicap : "Mettons l’accent sur la prévention !"

Système de santé et handicap : “Mettons l’accent sur la prévention !”

Ecouter article


Tribune de Mylan Douthe : Système de santé et handicap : Mettons l’accent sur la prévention !

L’épidémie de Coronavirus a mis en lumière des failles en termes de système de santé et handicap en France… mais les conclusions du « Ségur de la santé » ne sont pas à la hauteur des enjeux. L’augmentation des moyens est, certes, à saluer, mais au fond, ce qu’il nous faut c’est un véritable changement de paradigme.

En effet, il est indispensable à plusieurs titres que notre système de santé puisse, demain, évoluer d’un modèle aujourd’hui essentiellement curatif vers un modèle préventif et surtout rendre celui-ci accessible à tous. À l’heure actuelle, les personnes en situation de handicap sont encore trop souvent oubliées des actions de prévention et de santé publique.

Avoir la capacité d’apporter une réponse médicale, issue notamment des progrès de la recherche, ça compte bien sûr, personne ne peut le nier. Mais demain, le système devra mettre l’individu au centre du dispositif qui le concerne. C’est non seulement une obligation sanitaire dont notre nation tirera à n’en pas douter des avantages sur le plan économique, mais c’est aussi et surtout une nécessité morale, la santé étant comme chacun sait le socle de toute existence.

Il incombe à l’état de rendre la santé accessible tous.

Qui peut tolérer dans la France du 21e siècle que des cabinets médicaux soient encore inaccessibles aux personnes en situation de handicap ? Surtout lorsque l’on sait que se faisant on expose ces personnes, qui constituent déjà, une population vulnérable en matière de santé, à un risque accru.

Il faudra, demain, que la santé aille à la rencontre du citoyen avant même que celui-ci se retrouve dans une situation où il serait contraint d’aller vers les soins. Et pour se faire, il importe de revoir toute la « gouvernance » en y associant désormais les réseaux associatifs, notamment pour la prise en charge des personnes en situation de handicap.

À ce titre, la revalorisation de 10% du budget de la prévention fait partie des initiatives prometteuses prises par le gouvernement en la matière. Mais la réalité c’est qu’il faut faire de cet axe le fondement du système, avec en priorité la promotion de la santé afin de rappeler les vertus d’une alimentation équilibrée ou encore d’une pratique sportive régulière.
La prévention est aussi un élément de responsabilisation de l’individu qui devient ainsi conjointement responsable de son propre bien-être.
C’est notamment l’un des objectifs clairement affichés par la délégation APF de Gironde avec l’activité Taïso qu’elle propose à ses adhérents depuis le mois de juillet.
Les vertus de la pratique sportive ne sont plus à démontrer. Une pratique régulière associée à une bonne alimentation permettent notamment d’améliorer son sommeil ainsi que l’équilibre psychologique et donc de prévenir certaines maladies chroniques. Dès lors, il ne serait pas insensé que la sécurité sociale prenne en charge au moins partiellement les licences sportives. Investir aujourd’hui pour économiser demain, en somme !

Mylan Douthe, Coordinateur Commission Nationale Politique Jeunesse APF France Handicap

X