Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilTransports handicap et mobilité : actualités, dossiers et outilsStationnement des automobilistes handicapés : nouvelle mesure à Paris

Stationnement des automobilistes handicapés : nouvelle mesure à Paris

Ecouter article


Depuis le 8 mars dernier, les automobilistes handicapés doivent être munis d’un ticket virtuel HANDI pour pouvoir stationner leur véhicule dans la capitale. Mais un manque de communication sur cette réglementation a déclenché une augmentation des PV à destination des personnes en situation de handicap.

Le stationnement des automobilistes handicapés est gratuit à Paris. Désormais, depuis le 8 mars 2021, les personnes en situation de handicap doivent être en possession d’un ticket “handivirtuel” pour ne pas recevoir de contravention, une nouvelle règle décidée par la Ville de Paris. Cette mesure s’ajoute à la présence de la Carte mobilité inclusion mention stationnement (CMI-S) ou la Carte européenne de stationnement pour les personnes handicapées, placée derrière le pare-brise. 

Pour les résidents parisiens handicapés, le ticket virtuel HANDI est normalement automatiquement activé par le référencement Handi’Stat après la validation du référencement du véhicule dans ce registre. Si la personne en situation de handicap n’habite pas à Paris ou n’a pas référencé son véhicule, il est possible d’obtenir le ticket via les applications mobiles de paiement et leurs serveurs vocaux, ou les horodateurs, pour chaque stationnement.

Des contraventions contestées

De nombreux automobilistes handicapés, qui n’étaient pas au courant de cette nouvelle règlementation, ont reçus des PV, et ce, malgré la présence de leur carte de stationnement. Selon Le Parisien, il s’agirait de centaines voire de milliers de contraventions distribuées à des personnes en situation de handicap. Parmi les témoignages qu’il a recueillis, beaucoup dénoncent la sévérité de Streeteo, la société en charge du stationnement payant, agréée par la mairie de Paris. Les agents ne vérifieraient pas la présence de la carte PMR mais seulement du ticket. Ce dernier rendrait également les démarches des personnes handicapées d’autant plus compliquées. “Le parcmètre était au moins un souci que nous n’avions pas, mais la nouvelle réglementation complique tout, elle instaure même un QR code, s’exclame ainsi la mère d’un enfant polyhandicapé, verbalisée deux fois lors de rendez-vous à l’hôpital. J’imagine ce que cela représente pour un automobiliste en fauteuil ou qui se déplace avec difficultés, contraint d’aller chercher un parcmètre, de prendre le ticket, revenir… Tout le monde n’a pas de téléphone pour canner des QR code !” Plusieurs personnes ont par ailleurs décidé de contester ces amendes.

Les autorités déclarent que “le droit à la gratuité n’est en aucune manière remis en cause, mais qu’il doit simplement être activé par un ticket virtuel HANDI, pour être pris en compte lors des contrôles, et éviter un forfait post-stationnement”. La mairie de Paris a annoncé le démarrage d’une campagne de communication pour faire connaître cette nouvelle mesure sur le stationnement des automobilistes handicapés.

Camille Romand

1 COMMENTAIRE

  1. Obligation de laisser les coordonnées de sa carte bancaire pour obtenir son ticket virtuel alors que le stationnement est gratuit pour les PMR. POURQUOI? Ne peut-on modifier le logiciel?

Les commentaires sont fermés

Derniers articles

X