Partager, , Google Plus, Pinterest,

Ecouter avec Readspeaker

Posted in:

Santé, bien-être et handicap

Sport des personnes âgées : Un allié pour bien vieillir

Sport des personnes âgées de l'activité pour bien vieillir

L’activité physique et le sport des personnes âgées passés au crible par Catherine Sanchès, psychologue-gérontologue.

Robert Marchand ? Fauja Singh ? Ces noms ne vous disent peut-être rien. Ils n’ont pas été sélectionnés pour les J.O. 2018… Mais l’un s’attaque à des records du monde à vélo à 105 ans, et l’autre court encore des marathons à 106 ans. Loin de moi l’idée de vanter qu’un vieillissement réussi (*1) soit associé à ces performances. Cependant, accordez-moi le fait que ces messieurs cassent volontiers l’archétype de la décrépitude des vieilles personnes, et c’est tant mieux. Le sport des personnes âgées peut ainsi couvrir des pratiques et intensités très variables.

En France, une politique de santé publique spécifique aux personnes de plus de 55 ans a été mise en place dès 2003 à travers le plan national « Bien vieillir ». Il s’agit de promouvoir « une vie active et adaptée pour maintenir au plus haut niveau ses performances et ainsi prévenir ou retarder l’apparition de pathologies ou incapacités ». À tout âge, on peut prendre de bonnes résolutions. Et tout particulièrement entre 55 et 75 ans, on peut adopter des conduites favorables au bon vieillissement. En d’autres termes, se bouger, ça fait du bien à son corps, à sa tête, à sa vie sociale et même à sa vie spirituelle car on peut y avoir une contribution à trouver du sens à sa vie !

Les fédérations sportives ont compris l’importance de satisfaire le public des « seniors » en adaptant leurs propositions, notamment en séparant l’activité de la compétition. Si on trouve facilement des cours de gymnastique, près de chez soi comme sur internet, il n’y a pas un seul sport des personnes âgées, chacun peut aussi se permettre de découvrir des sports variés. L’aïkido pour seniors ou le karaté-santé sont ainsi de belles invitations qui se démarquent du Tai-chi plus souvent cité comme art martial adapté. Et pourquoi ne pas vaincre enfin sa peur de l’eau et prendre plaisir à nager. (*2) L’occasion de prévoir des baignades avec les petits-enfants plutôt que de sécher au bord du bassin !

L’intérêt de ces pratiques va de pair avec la nécessité de pouvoir compter sur des professionnels formés. Issus de différents milieux professionnels (animation, profession médicale, éducateur physiques), des cursus de formation se sont développés. Plusieurs Universités proposent des cursus dans les UFRSTAPS : Master professionnel APA avec des unités de formation spécifique seniors et personnes âgées dans le cursus universitaire classique ou un Diplôme Universitaire « APA seniors et personnes âgées » ouvert aux professionnels. Ainsi, les EHPAD ouvrent même leurs portes pour des temps d’activités physiques adaptées destinées aux personnes en situation de perte d’autonomie et d’indépendance. Ce souci de professionnalisme est rassurant mais demande à être vérifié pour que les activités physiques soient réellement bienfaisantes.

(*)L’idée de vieillissement réussi a notamment été popularisée par Des auteurs comme les Baltes qui considèrent  qu’il  est  possible  de  prévenir  le  déclin rapide de certaines fonctions physiques et de récupérer certaines pertes cognitives (en mémoire, par exemple) par un entraînement approprié.

Baltes, P. et Baltes, M. (1990) (Éds). Successful aging : perspectives from the behavioral     sciences. New York: Cambridge University Press.

(*2) en savoir plus : Centre d’Etudes « A CORPS ET ACCORD » Maison des Sportifs – OSV 70 rue docteur Rollet 69100 VILLEURBANNE tel : 0610632179 ; info@acorpsetaccord.fr ; www.acorpsetaccord.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site