Partager, , Google Plus, Pinterest,

Préventica Paris Marseille 2019

Posted in:

Emploi-Formation et handicap

Société générale : L’innovation sociale et sociétale est en marche

Société générale - emploi salon achats responsables © by © THIERCELIN_DUDOUIT

Société générale : « L’innovation sociale et sociétale est en marche »

Le 14 mars 2016 avait lieu la première édition du salon « Handicap et Achats Responsables » co-organisé par Société Générale, LVMH et le Groupe Les Echos. Cet événement a connu le succès dès sa première édition.

C’est l’occasion pour nous de donner la parole à Sandrine Dhellemmes, responsable diversité et mission handicap chez Société Générale.

Vous avez récemment co-organisé un salon destiné à mettre en avant les Entreprises Adaptées, quelle est la philosophie exacte de ce salon ?
L’objectif de ce salon est d’interpeller managers RH et donneurs d’ordre sur les opportunités de développement économique et de performances qu’offre le secteur du travail protégé et adapté (STPA), un secteur peu connu. Pourtant, celui-ci est dynamique, innovant, agile, et compte de nombreux talents. Le salon Handicap & Achats Responsables est le premier salon dédié à l’emploi direct et indirect de personnes en situation de handicap.

Quelle fréquentation le salon a t-il connu ?
Près de 2000 inscrits au salon pour cette première édition.
Avec plus de 80% de participants d’Île-de-France, environ 45% d’acheteurs et RH.

Un mois après, que pouvez dire des retombées du salon, pour vous, vos partenaires et les Entreprises Adaptées présentes ?
Pour 97% des personnes interrogées, le salon a répondu à leurs besoins et attentes, c’est excellent.
Plus de 150 collaborateurs de Société Générale y ont participé. Nos acheteurs et donneurs d’ordre ont eu de nouvelles idées de prestations que nous pourrions confier au STPA. Certaines entités de notre groupe souhaitent aujourd’hui sensibiliser tous leurs collaborateurs au sujet de l’emploi des personnes en situation de handicap afin de lutter contre les préjugés et leur faire découvrir la réalité du handicap dans le milieu professionnel.
Je ne peux pas répondre précisément pour nos partenaires mais il ressort de nos dernières discussions avec LVMH et Les Echos de très bons retours.
Une enquête a été réalisée auprès des Entreprises Adaptées et ESAT présents sur le salon et le constat est unanime : il a permis de nombreux et d’excellents contacts qualifiés pour contractualiser.
Toutes les entreprises présentes ont été valorisées par l’organisation d’un salon professionnel haut de gamme. Il n’y a pas de sous-catégorie d’emploi, seule la relation client « durable » est envisagée et seules les compétences comptent.

Ce salon sera-t-il pérennisé ?
Ce salon s’inscrit dans la lignée des salons organisés par Le groupe Les Echos, comme le salon des entrepreneurs par exemple, qui a plus de 22 ans. Nous avons avec Les Echos et LVMH, la volonté de le pérenniser et surtout de l’enrichir.

Quelles sont les formes d’engagement de Société Générale dans le secteur protégé et adapté ?
Nous adhérons aux réseaux du GESAT et de l’UNEA au niveau national.
Depuis des années, Société Générale est entrée dans une démarche d’accompagnement des personnes en situation de handicap, notamment via son partenariat avec l’UNEA (Union Nationale des Entreprises Adaptées). L’objectif de ce partenariat est de faire monter en compétences les collaborateurs par un dispositif de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)et de formation continue.

Aujourd’hui, grâce à Société Générale plus de 9 000 personnes ont pu bénéficier de cet accompagnement sur l’ensemble du territoire.
Avec l’Observatoire des métiers et des compétences des Entreprises Adaptées, et les travaux sur la filière informatique, nous avons organisé des rencontres entre nos ESN et des Entreprises Adaptées. L’objectif est de mettre en place des binômes de travail sur des prestations informatiques. Le catalogue d’offres conjointes de services a été ensuite présenté auprès de nos donneurs d’ordre internes dans les Directions de Système d’Information.
Nous accompagnons aussi le projet Responsabilité Sociétale des EA de l’UNEA qui est une action collective de développement de démarches RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) pour les Entreprises Adaptées, cela afin de développer et mesurer la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées.

Cet engagement est-il pensé sur le long terme ?
Tout à fait. Chaque année, nous étendons sur le territoire national notre accompagnement à la démarche de professionnalisation.
Les résultats de l’étude prospective «Entreprises Travail et Handicap 2025» ont d’ailleurs démontré que le secteur adapté et protégé est vecteur d’emploi direct à moyen terme et qu’il a un puissant effet levier sur l’emploi des personnes en situation de handicap.

Quel sont vos objectifs pour le secteur adapté et protégé ?
Notre objectif dépasse le secteur adapté et protégé, il est celui de l’employabilité des personnes en situation de handicap et de l’égalité des chances.
Aujourd’hui nous avançons vers la fin des frontières entre les différentes parties prenantes de l’emploi en direction d’un objectif commun et global. Je suis sûre que nos actions ne se limiteront pas à la France. L’innovation sociale et sociétale est en marche.

Plus d’infos sur la mission handicap de Société générale: http://www.tousuniques.fr/

Photo : Le stand de Société Générale au salon © THIERCELIN_DUDOUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site