Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilCulture et handicapSignaler une arnaque : Une plateforme participative dédiée aux victimes

Signaler une arnaque : Une plateforme participative dédiée aux victimes

Ecouter article


Pour lutter contre les nombreuses arnaques qui sévissent actuellement, notamment sur internet et par téléphone, deux français ont créé l’application Signal Arnaques, qui permet de les signaler facilement.

Avec l’explosion du e-commerce, les arnaques en ligne se font de plus en plus nombreuses. Selon l’Observatoire national de la délinquance, en 2017 et en 2018, plus de la moitié des escroqueries en France ont eu lieu sur le web. L’arnaque la plus fréquente reste la proposition d’un bien qui n’arrive jamais à l’acheteur après paiement. Mais il en existe bien d’autres qui peuvent prendre une forme plus ou moins grave. Malheureusement, les plaintes ou les mains courantes sont rares et seules 16% des victimes obtiennent une réparation totale ou partielle. C’est pour lutter contre ce phénomène grandissant que deux citoyens français, Anthony Legros et Jean-Baptiste Boisseau ont créé Signals-Arnaques.com. Cette plateforme permet aux internautes de signaler les arnaques en ligne de manière simple, rapide et efficace. Il est important de souligner que ce concept s’étend à tous les types d’arnaques, qu’elles soient téléphoniques, sentimentales ou encore via Paypal.

Un fonctionnement simple et communautaire

Signal-Arnaques.com est aujourd’hui une adresse incontournable pour signaler une arnaque ou se prémunir contre. Son fonctionnement est simple : les internautes signalent les arnaques qu’ils rencontrent, et les signalements sont ensuite relayés via les moteurs de recherches et les réseaux sociaux. La plateforme est donc une base de données pour s’informer et se protéger. Son action collaborative est complémentaire à celles de plateformes gouvernementales comme Pharos ou Signal-conso, qui elles, ont pour mission de signaler des problèmes aux autorités.

Signaler une arnaque sur le site n’est pas compliqué non plus : il suffit de remplir un formulaire en indiquant un maximum d’informations. Les renseignements demandés sont le type d’arnaque, le pseudonyme utilisé par l’arnaqueur, l’email et le numéro de téléphone liés à l’arnaque, ainsi que sa description précise. Les arnaques sont regroupées par catégorie, ce qui facilite la réponse à chaque demande.

Un site qui recense de nombreuses arnaques

Signal-Arnaques tire sa force de son aspect communautaire. En effet, plus les internautes signalent des arnaques, plus la population est informée et protégée. Ce qui fait qu’en retour plus de signalement sont réalisés.

Ce cercle vertueux montre tous les jours son utilité. La plateforme est consultée par près d’un million d’internautes chaque mois et recense actuellement 450 000 arnaques. Chaque signalement est consulté en moyenne 200 fois, permettant ainsi de protéger autant de personnes.

Le site propose également une aide pour accompagner les internautes victimes d’arnaques et leur soutenir pour faire valoir leurs droits. À noter, par ailleurs, la présence d’un blog détaillant le fonctionnement des arnaques les plus répandues et les meilleurs moyens pour les reconnaître et les éviter.

En parallèle, Signal-Arnaques a aussi pour ambition de se développer à l’étranger, notamment aux États-Unis.

Pour découvrir le site et signaler une arnaque, cliquez ici.

Tom Vignals

X