Partager, , Google Plus, Pinterest,

Ecouter avec Readspeaker

Posted in:

Loisir, tourisme et handicap

Séjours adaptés UFCV : Des vacances encadrées pour tous

Séjours adaptés UFCV handicap intellectuel et troubles psychiques

Les séjours adaptés UFCV s’adressent aux vacanciers déficients intellectuels ou souffrant de troubles psychiques

Rencontre avec Pierre Ruez, responsable d’activités à l’Ufcv, en charge du secteur vacances adaptées sur le territoire Rhône-Alpes et PACA. Il nous présente les séjours adaptés UFCV.

L’Ufcv, qu’est-ce que c’est ?
C’est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique créée en 1907 et qui œuvre à l’échelle nationale à travers des délégations dans toute la France. Pour l’activité vacances adaptées, nous sommes  dix responsables répartis en région. En parallèle, l’Ufcv fait aussi des formations BAFA-BAFD et de la formation professionnelle dans la filière animation et de l’insertion. Elle organise des « colonies » de vacances pour les enfants et de l’animation territoriale en lien avec des mairies pour animer les temps périscolaires. L’Ufcv a aussi un agrément pour accueillir des jeunes en service civique, soit directement sur les activités de l’Ufcv, soit en proposant une intermédiation avec une structure qui aurait besoin d’un service civique mais qui n’aurait pas l’agrément.
L’Ufcv compte environ 1000 salariés permanents répartis sur plus de 140 sites identifiés Ufcv, qui fonctionnent également avec des volontaires et des bénévoles.

À quels publics s’adressent les séjours adaptés UFCV proposés ?
Nous organisons des vacances adaptées pour des mineurs et pour des majeurs, sachant que notre offre pour les mineurs est plus réduite. Nous accueillons des personnes qui ont une déficience intellectuelle et/ou des troubles psychiques.  Certaines peuvent avoir des handicaps moteurs associés. Nous pouvons aussi organiser des séjours pour des publics bien identifiés.

Quelles sont les destinations proposées et pour quels formats de séjours ?
Le choix est très large, aussi bien dans la forme des séjours que pour les destinations. Nous avons une offre catalogue dans laquelle les personnes peuvent choisir leur séjour, mais nous sommes également disponibles pour organiser des séjours sur-mesure. Par exemple à l’Ufcv Rhône-Alpes, nous avons organisé l’été dernier un séjour spécifique pour des personnes polyhandicapées à la demande d’une institution. On peut alors travailler ensemble sur le taux d’encadrement, la durée, la structure la plus adaptée… Nous travaillons notamment beaucoup avec l’association La Bourguette dans le Vaucluse, et avec Sésame Autisme à Lyon.

Nos séjours vacances adaptées s’adressent à des publics ayant des niveaux d’autonomie très variables, l’essentiel étant que l’on puisse composer des groupes les plus homogènes possibles, afin que les participants ne se gênent pas entre eux et soient sur la même longueur d’ondes.
Ainsi, nous proposons des séjours en appartement à des travailleurs d’ESAT qui sont relativement autonomes, et avec un taux d’encadrement qui leur laissera une certaine liberté. D’autres séjours seront destinés à des personnes ayant besoin d’un encadrement beaucoup plus important dans les actes de la vie quotidienne.

Nous avons une grille d’autonomie qui permet aux participants et à leurs familles de faire leur choix de séjour en fonction de leur besoins (la grille allant de très bonne autonomie à grande dépendance). Sur les séjours faible autonomie, nous sommes à un encadrant pour deux vacanciers.

Concernant les mineurs en situation de déficience intellectuelle, nous organisons 3 séjours en Rhône-Alpes. Après avoir étudié le critère de l’autonomie et du besoin d’accompagnement, nous rassemblons les enfants de même tranche d’âge. D’autres possibilités de séjours pour les enfants sont également disponibles dans les autres régions.

L’idée, pour chaque vacancier habitant dans une zone géographique donnée, est qu’il puisse avoir accès à des destinations partout en France et à l’étranger, au bord de la mer ou à la montagne, avec des séjours en pension complète et d’autres en gestion libre. On peut citer par exemple en France : Valras, la Corse, Dijon, l’Île d’Oléron, la Bresse, Argelès-sur-Mer… et à l’étranger (plutôt pour des personnes ayant une bonne autonomie) : l’Italie, l’Espagne, l’Angleterre, l’Autriche, la Croatie, le Canada…

Comment le programme des séjours adaptés UFCV est-il établi ?
Les séjours se font par petits groupes, avec un maximum de 18 personnes par séjour en comptant les encadrants, et un minimum de 10 personnes, sauf pour les séjours spécifiques à la demande. Ces petites capacités permettent aux vacanciers et aux encadrants de bien se connaître, et, à partir des propositions du catalogue, de construire eux-mêmes leur programme selon ce qu’ils souhaitent.
Dès le premier jour, un temps est pris avec les vacanciers pour savoir ce qu’ils souhaitent faire et éventuellement composer des petits groupes en fonction des aspirations de chacun. Pour les séjours en gestion libre, les vacanciers peuvent également choisir ce qu’ils souhaitent préparer à manger… Cela fait partie du projet de vacances en gestion libre (choisir les repas, aller faire des courses, cuisiner…). Le degré d’indépendance correspondra bien sûr à l’autonomie de chaque groupe.

Comment participer à un séjour vacances adaptées organisé par l’Ufcv ?
Les inscriptions commencent début janvier pour les séjours organisés pendant l’été. À l’heure actuelle il reste encore de la place même si beaucoup de personnes sont déjà inscrites sur chacune des destinations.
Concernant les démarches d’inscription, il y a plusieurs options :
– Soit les personnes consultent nos catalogues régionaux, dans ce cas elles nous téléphonent ensuite pour nous indiquer qu’elles sont intéressées par tel ou tel séjour. Les participants habituels reçoivent le catalogue d’une année sur l’autre. Et les autres personnes intéressées peuvent demander à le recevoir en nous passant un appel au numéro dédié qui renvoie vers la délégation la plus proche : 0 810 100 127 (0,06€/mn + prix de l’appel)

– Soit les personnes consultent nos offres de voyages sur le site internet : www.vacances-adaptees.ufcv.fr  avec la possibilité de nous appeler ensuite ou de réserver directement en ligne si elles ont bien identifié le niveau d’autonomie qui leur correspond.
– Soit les personnes nous contactent directement par téléphone (au numéro indiqué précédemment : 0 810 100 127) pour nous poser leurs questions et être guidées dans leur choix de séjour (projet, autonomie, encadrement, destination, tranche d’âge…).

Lorsque le vacancier a choisi son séjour, nous lui adressons un dossier d’inscription par la Poste ou internet, afin de recueillir ses informations administratives et pédagogiques – ces dernières nous permettent de mieux connaître la personne (Sait-elle manger seule ? Se laver seule ? Est-ce qu’elle se lève tôt d’ordinaire ? A-t-elle des angoisses ? Est-elle sportive ? Si elle aime les puzzles, la peinture…) avec des informations très concrètes que l’on va transmettre ensuite aux équipes d’encadrants.
Les séjours ont lieu essentiellement en été, et parfois en avril et en fin d’année selon les délégations.

Les tarifs correspondent-ils à ceux des séjours classiques ?
Il y a de fait un surcoût lié au handicap, car les besoins d’encadrement entraînent forcément des frais supplémentaires. Notre grille de surcoût se base sur celle du CNLTA (Conseil Nationale des Loisirs et du Tourisme Adaptés) et elle est bien indiquée dans les documents d’inscription. Les vacanciers ou leur famille peuvent ainsi l’utiliser pour faire une demande de prise en charge auprès de la MDPH.
Par ailleurs, l’Ufcv et l’ANCV ont mis en place un partenariat qui permet aux vacanciers partant avec nous de solliciter une aide financière de l’ANCV pour le séjour. Ils remplissent un dossier et joignent les documents nécessaires (avis d’imposition…) et nous transmettons la demande. Si cette demande est acceptée, l’aide est directement versée à l’Ufcv et déduite du prix du séjour.

Recherchez-vous des bénévoles ?
Sur les vacances adaptées, nous recherchons surtout des volontaires pour l’été. Des animateurs qui vont partir avec les vacanciers et être rémunérés en tant qu’encadrants. Des personnes qui ont une connaissance de ce public (expérience, sensibilité…) et à qui on peut apporter aussi une expérience complémentaire. Pour cela rendez-vous sur l’onglet « recrutement » du site internet de l’Ufcv.
En Rhône-Alpes et PACA, nous allons également rechercher des bénévoles pour le 28 juillet, date où le départ d’une quarantaine de séjours adaptés va être organisé sur notre plateforme de Villeurbanne. Il s’agira de servir le café aux gens, de les accueillir et les renseigner. Il y aura aussi des besoins dans les autres régions à la même date.

Plus d’infos sur le site : vacances-adaptees.ufcv.fr

En photo : Un groupe de vacanciers à Palavas ©Thierry Vincent/Ufcv – Séjours adaptés UFCV

Des aides pour financer vos vacances
Vous ou l’un de vos proches souhaite(z) participer à des vacances adaptées mais l’aspect financier vous préoccupe ? La MDPH peut éventuellement prendre en charge une partie de votre séjour si vous bénéficiez de la PCH. Faîtes votre demande auprès de la MDPH (par téléphone ou sur internet) dès que vous serez en possession de votre dossier d’inscription. L’Agence nationale pour les chèques vacances (ANCV) peut également prendre en charge une partie des frais via l’APV (Aide aux projets de vacances) dans certains cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site