Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Emploi-Formation et handicap

SEEPH 2016 : SNCF et Caisse d’Épargne unis à Lyon

Maxime Thomas, pongiste médaillé aux Jeux Paralympiques, et Chloé Pothier, lors de la SEEPH 2016 au forum SNCF et Caisse d'Épargne

SEEPH 2016 : Belle réussite pour le forum de sensibilisation SNCF / Caisse d’Épargne de Lyon

Le 16 novembre dernier, à l’occasion de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH 2016), la SNCF et la Caisse d’Épargne ont organisé dans la Tour Incity de Lyon, un grand forum de sensibilisation au handicap destiné à l’ensemble de leurs personnels. Au programme :  une intervention de Maxime Thomas, athlète triple médaillé paralympique de tennis de tennis de table, un café silence, une pièce de théâtre, des conférences thématiques et un forum d’information. Retour sur cet événement avec les principaux intervenants.

Isabelle Decosse, correspondante Handicap sur le périmètre Auvergne Rhône-Alpes Mobilités SNCF

De gauche à droite : Peggy Vivier, Emmanuelle Chevallier et Isabelle Decosse - SNCF
De gauche à droite : Peggy Vivier, Emmanuelle Chevallier et Isabelle Decosse

« J’accompagne des personnes en situation de handicap depuis bientôt 6 ans. De nombreux salariés de l’entreprise ont intégré depuis début 2016 la Tour Incity, qui abrite 1700 agents de la SNCF et de nombreux salariés de la Caisse d’Épargne. Avec Catherine Debard (Caisse d’Épargne) et Emmanuel Chevallier (Correspondant Handicap EPIC de Tête SNCF) il nous a semblé évident d’organiser pour la SEEPH 2016 un événement dans cette Tour Incity, très visuelle au centre de Lyon, pour « toucher » de nombreuses personnes. C’est chose faite car au travers de toutes les animations mises en place sur 3 étages, nous avons réussi à capter 450 participants, qui je l’espère porteront un regard différent sur le handicap puisque c’était le thème de la journée ».

Chloé Pothier, psychologue du travail et coordinatrice du forum SEEPH 2016

Maxime Thomas, pongiste médaillé aux Jeux Paralympiques, et Chloé Pothier.
Maxime Thomas, pongiste médaillé aux Jeux Paralympiques, et Chloé Pothier.

« La SNCF m’a chargée de coordonner ce forum de sensibilisation au handicap avec Isabelle Decosse et Emmanuel Chevallier à l’initiative de cet événement en partenariat avec la Caisse d’Épargne représentée par Catherine Debard. L’objectif, à l’occasion de la SEEPH 2016, était de sensibiliser au thème du handicap au travail et de faire prendre conscience que le handicap ne se limite pas aux fauteuils roulants et que parfois il ne se voit pas. C’est d’ailleurs pour cela que nous avons fait intervenir des associations représentant des handicaps invisibles. Nous avons également convié les organismes avec lesquels on travaille : service médical, action sociale… pour montrer aux salariés qu’ils peuvent recevoir un soutien en cas de besoin. Nous avons aussi travaillé avec Maxime Thomas, pongiste triple médaillé aux Jeux Paralympiques, qui était un peu la tête d’affiche de l’événement. Cette animation a eu beaucoup de succès !

Ce forum était destiné à tous les membres du personnel SNCF (employés, dirigeants, managers…) ainsi qu’aux personnels de la Caisse d’Épargne. Nous avons vu participer des personnes de tous profils, ce qui fait plaisir car tous ont montré de l’intérêt face à cet événement. C’est une vraie réussite. Je pense que le handicap au travail est un sujet très important à évoquer aujourd’hui et c’est certainement pour cela qu’autant de personne sont venues. Tout le monde peut être concerné un jour, et c’est aussi pour cela qu’il est important d’organiser des journées de ce type ».

Le Service médical de la SNCF

Nathalie Durand et Anne Peyssonnerie, infirmières en santé au travail à la SNCF, au service médical de Perrache.

Nathalie Durand et Anne Peyssonnerie
Nathalie Durand et Anne Peyssonnerie

« Notre service médical comprend deux grands domaines : la médecine du travail et la médecine de soins.
– Médecine du travail : Les gens entrent souvent en contact avec la santé du travail lorsqu’ils sont convoqués à leur visite périodique. Le médecin du travail peut avoir un rôle à jouer dans la reconnaissance de travailleur handicapé, puisque c’est lui qui remplit une partie des documents pour la demande de RQTH. Il intervient aussi pour l’aménagement des postes de travail.
– Médecine de soins : Nous avons des médecins généralistes que les agents peuvent consulter librement, en complément ou à la place de leur médecin habituel, et sans faire l’avance des frais. Les agents peuvent également consulter de nombreux spécialistes : gastroentérologue (maladie de Crohn par exemple), endocrinologue (diabète…), ORL (ex : surdité) … Toutes les spécialités ou presque sont représentées, sauf la chirurgie. Ce service permet d’obtenir des rendez-vous dans des délais plus courts qu’à l’hôpital. En tant qu’infirmières, nous pouvons aussi faire des soins aux agents SNCF, comme le ferait une infirmière libérale (injections pour une personne diabétique, pansements…). Nous pouvons aussi écouter et orienter les personnes qui recherchent un soutien psychologique. Il y a également un service de kinésithérapie.

Pour bénéficier de ces services de soins (médecins généralistes, spécialistes, infirmiers…), il faut être salarié de la SNCF, cadre permanent, apprenti ou alternant. Ces services ne sont pas ouverts aux agents ayant un statut de contractuel – du fait que ces services dépendent de la Caisse de prévoyance et non de la Caisse de Sécurité sociale. Les personnes qui souhaitent davantage de renseignements peuvent retrouver nos coordonnées sur l’intranet SNCF. Par ailleurs nous informons systématiquement les salariés de l’existence du service médical lors de nos visites périodiques et lors de petites formations dispensées aux nouveaux embauchés ».

Les conseils en équilibre alimentaire 

Hélène Seewald et Vanessa Cléaux, infirmières au service médical SNCF de Lyon Perrache, consultation en équilibre alimentaire.

Hélène Seewald et Vanessa Cléaux
Hélène Seewald et Vanessa Cléaux

« L’alimentation a un gros impact sur la santé, et en mangeant normalement et intelligemment on peut réduire son poids mais aussi beaucoup de problèmes de santé, notamment le diabète. Ainsi, lorsque l’on rencontre les salariés, sur le forum SEEPH 2016 ou à d’autres occasion, on leur donne donc quelques conseils à appliquer. On leur parle de la qualité des aliments, notamment des différents sucres : on leur explique par exemple que le sucre complet peut être nettement diminué en cuisine, ce qui améliorera la qualité de leur alimentation. Nous donnons des conseils généraux, car quand on rentre trop dans le détail les gens s’y perdent. Ils sont déjà entourés de conseils tous azimuts dans les médias.

C’est pourquoi nous essayons de préciser certains points qui peuvent porter à confusion, par exemple sur la question des 5 fruits et légumes par jour. On pense à 5 fruits, à 5 légumes, alors que la bonne proportion est en fait 5 portions de fruits et/ou légumes de 80g chacune. 80g cela équivaut à la moitié d’une pomme. On entend souvent dire qu’il faut consommer trois produits laitiers par jour, mais en fait c’est trois au maximum. De même pour les féculents, les gens pensent souvent qu’ils font grossir, or ce ne sont pas eux qui font grossir mais tout ce qu’on met avec. Manger simplement des féculents fait perdre du poids ! On leur donne des recettes de cuisine gourmandes pour leur montrer qu’on peut se faire plaisir tout en mangeant sainement. En mangeant simplement, d’une manière raisonnable, avec de bons aliments, de bons ingrédients, pas toujours en se tournant vers l’industriel… on améliore sa santé. Les personnes qui viennent nous voir peuvent repartir avec de la documentation, notamment un petit livret qui donne des conseils et recettes pour préparer une gamelle équilibrée pour ses repas au travail ».

Les assistants sociaux du Service Action Sociale de la SNCF

Un groupe d'assistants sociaux de la SNCF à Lyon.
Un groupe d’assistants sociaux de la SNCF à Lyon.

« L’action sociale SNCF est destinée à tous les salariés, leurs ayants-droits et les pensionnées. Elle touche à des domaines très variés : le fait de travailler avec un handicap, mais aussi l’évolution dans l’entreprise, la parentalité, le départ en retraite…
Concernant le handicap, nous travaillons notamment sur les aménagements de postes des salariés porteurs de handicap, et sur l’acquisition d’appareillages dont nous pouvons être cofinanceurs. Dans le cadre du fonds d’action sanitaire et sociale, nous pouvons également fournir des prestations à destination des salariés en situation de handicap ou de leurs ayants-droits porteurs de handicap.

Autre point important, nous avons une nouvelle prestation d’aide aux aidants, c’est-à-dire les personnes qui sont en charge d’une personne malade ou en situation de handicap : un enfant, un conjoint ou un parent. Nous sommes là pour les écouter, ce qui est l’aspect le plus important pour qu’ils puissent venir déposer auprès de nous la charge que représente le quotidien d’un aidant. Ensuite nous pouvons aussi leur proposer du temps de répit financé, qui peut prendre différentes formes : un séjour d’une semaine avec la personne aidée dans un établissement d’accueil temporaire (grâce à des partenariats), ou une aide à domicile pour les soulager sur des tâches particulières…

Nous sommes un service de proximité, d’écoute, soumis au secret professionnel, et donc lieu neutre et confidentiel. Nous n’avons pas de lien hiérarchique avec les établissements ferroviaires.
Pour nous contacter il y a un numéro vert : 0800 20 66 20 et un mail : action.sociale@sncf.fr. Nous couvrons tout le territoire national. Il est aussi possible de nous trouver via l’intranet SNCF rubrique action sociale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site