Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Sécurisation des parcours professionnels

L’emploi et la formation des personnes handicapées font partie des enjeux prioritaires pour la Région Ile-de-France. Un rapport sur la « sécurisation des parcours professionnels des personnes handicapées » vient d’être voté, à travers lequel la Région développe une politique résolument volontariste en faveur de la formation, de l’apprentissage et de l’emploi des personnes handicapées.

Le rapport prévoit, pour les demandeurs d’emploi, la majoration de l’aide régionale aux groupements d’employeurs recourant à des personnes handicapées et la désignation d’un référent handicap dans les Maisons de l’emploi et de la formation professionnelle. Pour les personnes en formation et en apprentissage, la région prévoit la création d’une charte qualité pour les organismes de formation, CFA, structures d’accueil et d’orientation. Des études pourront aussi être réalisées à la demande de la Région pour évaluer la politique publique en matière de formation des personnes handicapées. Il est aussi prévu un renforcement de l’accès aux chéquiers individuels de formation et mise en place de chéquiers « Validation des Acquis de l’Expérience » adaptés aux personnes handicapées et la désignation obligatoire de référents handicap au sein des organismes de formation et des CFA pour l’accueil et le suivi des personnes handicapées en formation.
Lever les freins
Pour aider les créateurs d’entreprises, la Région veut faciliter l’accès à l’entreprenariat en sécurisant le parcours du créateur d’entreprise touché par le handicap et en créant des conventions d’affaires organisées et soutenues par la Région pour lever les freins au développement commercial des entreprises dirigées par des personnes handicapées :

 – Aide au conseil et au financement des projets portés par les personnes handicapées

 – Amélioration de l’information sur les dispositifs d’aides à la création d’entreprises

La Région met aussi en place un dispositif pour lutter contre les discriminations à l’embauche. Les grands groupes et les PME-PMI devront dorénavant signer une charte de la diversité comprenant un volet handicap pour accéder à certaines aides économiques de la Région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.