Partager, , Google Plus, Pinterest,

Imprimer

Posted in:

Se rapprocher entre aidants afin de créer des liens

Se rapprocher entre aidants Catherine Sanchès

Se rapprocher entre aidants… pour ne plus se sentir perdus et perdants

Les aidants sont souvent éprouvés par les soins qu’ils fournissent. Chaque année, les affiches et les prospectus de la Journée nationale des aidants du 6 octobre, instaurée en 2010, insistent sur leur besoin de se rapprocher entre aidants, de se reposer et sur la nécessité de se soucier, un peu plus, de leur propre santé.

Concrètement, quels soutiens pour tous ceux qui soutiennent ? Au-delà des propositions de formation destinées aux aidants, la première ressource ne se trouve-t-elle pas dans l’aidant lui-même, qui sait bien, lui, ce qu’il en est de la particularité de cet investissement…

Des liens et des réseaux pour se rapprocher entre aidants
Depuis sa création en 2003, l’Association Française des Aidants milite pour la reconnaissance du rôle et de la place des aidants dans la société. Elle oriente et soutient les aidants localement notamment via l’animation du Réseau national des Cafés des Aidants® et la mise en place d’Ateliers santé des Aidants, assure des formations, diffuse de l’information…

Les Cafés des Aidants® se développent largement en France. Ce sont des lieux, des temps et des espaces d’information, de rencontres et d’échanges, animés par un travailleur social et un psychologue ayant une expertise sur la question des aidants. Ils sont ouverts à tous les proches aidants, quels que soient l’âge et la pathologie de la personne accompagnée.

Des groupes d’accompagnement des Aidants familiaux sont également proposés par l’Ecole des Parents avec cette originalité d’une ouverture à toutes les dépendances. Il y a des caractéristiques communes à tous les aidants ; qu’on s’occupe d’un enfant handicapé, d’un parent atteint de la maladie d’Alzheimer, de quelqu’un qui a une maladie grave invalidante.

Se rapprocher entre aidants c’est pouvoir parler de ce que l’on vit et se sentir compris, pouvoir prendre un tant soit peu de recul, est l’une des façons de pouvoir vivre et supporter une situation douloureuse, parfois très contraignante, en évitant l’épuisement, en évitant la négligence, en évitant la maltraitance à l’égard des personnes dépendantes.

La Compagnie des Aidants www.lacompagniedesaidants.org est aussi un réseau d’entraide et d’échange de proximité pour faciliter le quotidien des aidants qui recherchent de conseils pour le maintien à domicile de leurs proches. L’aidant adhère au réseau puis accède à de nombreuses fonctionnalités. En indiquant son code postal, l’aidant peut entrer en relation avec d’autre aidants, des bénévoles ou trouver du matériel d’occasion (déambulateur, fauteuil roulant…) pour équiper le domicile.  Pratiquement, un annuaire des aidants géolocalisés permet d’échanger, de s’entraider, de s’informer sur les « bonnes pratiques », les bonnes adresses sur les territoires, partage d’expériences entre pairs…

Quand la mémoire flanche… Venez prendre un café !
Le Café mémoire France Alzheimer® offre un espace convivial d’information et de partage aux familles, amis et personnes touchées par la maladie d’Alzheimer. Un peu partout, sur la banquette d’un café, ce rendez-vous permet de rompre l’isolement en venant échanger dans un lieu où la maladie est acceptée par tous. Les Cafés mémoire France Alzheimer® accueillent ensemble ou séparément la personne malade, son aidant familial et toute personne intéressée. Chacun arrive et repart quand il le désire.

L’accueil est assuré par des bénévoles de l’association locale. Un psychologue est présent pour garantir un cadre bienveillant et apporter des informations. L’expression des aidants   et des personnes malades est soutenue et encouragée. Par ailleurs, des intervenants sont régulièrement conviés.

Un Bistrot Mémoire est également un café/bistrot ouvert à tous sans inscription préalable pour des personnes vivant avec des troubles de la mémoire ainsi que leurs proches aidants. La présence de bénévoles formés à l’écoute renforce la qualité de cet accueil.

Des initiatives en lien avec une pathologie sont également proposées par des associations dédiées : France Parkinson… Et d’autres fleurissent en-dehors de ces références et c’est tant mieux ! Inutile d’augmenter sa consommation de café pour prévenir « Alzheimer ». Par contre, c’est bien utile de se retrouver dans un café même si c’est pour boire un thé !

Pour sa valeur gratifiante et structurante, ce genre de rencontre peut permettre de « recharger les batteries », de retrouver confiance en plus d’avoir connaissance de trucs et astuces pour une amélioration des pratiques destinées au proche accompagné.

Coordonnées utiles pour se rapprocher entre aidants

  • Association Française des Aidants

250 bis, boulevard Saint-Germain

75007 PARIS

http://www.aidants.fr/

  • Union des associations France Alzheimer et maladies apparentées

21 boulevard Montmartre 75002 Paris

Allo France Alzheimer  tel: 0800972097

http://www.francealzheimer.org/

  • Union des Bistrots Mémoire

9 rue Louis Kérautret Botmel | Immeuble Athéa

35000 RENNES

06.52.13.61.31

contact@bistrot-memoire.com

http://bistrot-memoire.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *