Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Rencontres Inovaccess : retour sur expérience

Au terme de près de quatre années d’expérimentation, le programme Inovaccess se ponctue par un colloque qui se tiendra les 15 et 16 octobre à Grenoble. Au programme : conférences, ateliers thématiques et échange de bonnes pratiques. Les inscriptions sont ouvertes*.

 

 

Objectif de ces rencontres : s’interroger sur l’accessibilité dans toutes ses dimensions.Depuis 2010, trois quartiers de Grenoble se sont transformés en « laboratoire de l’accessibilité ». Le projet consiste à adapter la chaîne de déplacement pour favoriser l’insertion pro-fessionnelle des personnes présentant un handicap moteur, visuel, auditif ou mental. Les zones ciblées sont, en effet, des niches à emploi : quartier d’affaires, zone industriele ou pôle scientifique. Initié en 2008 par l’Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) puis la Ville de Grenoble, rejointes ensuite par le FIPHFP (Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique), Inovaccess a permis aux employeurs publics et privés de bénéficier d’accompagnement et d’aides dans leur engagement.

Le déroulement du programme Inovaccess a montré que les obstacles sont nombreux et les résistances au changement demeurent fortes : garantir l’accessibilité de toute la chaîne de déplacement est une affaire complexe. Néanmoins, les résultats sont significatifs : 57 entreprises, représentant 90 % des salariés du périmètre défini, ont finalement adhéré au programme et ont engagé au moins une action. Le rendez-vous d’octobre s’annonce donc comme un temps fort d’échange et de partage.

« Nous tenons à avoir un discours objectif qui présente les clés de réussite du projet comme les freins et les problématiques que nous avons rencontrés », explique André Millat-Carus, délégué régional Agefiph Rhône-Alpes et chef de projet Inovaccess. Les Rencontres se présenteront notamment sous forme de tables rondes, de conférences et d’ateliers afin que les participants soient acteurs du colloque. « Ces journées sont en effet placées sous le signe du débat et de la réflexion parce qu’il est essentiel de croiser nos regards, de se nourrir de nos expériences respectives pour imaginer de nouvelles pistes d’action afin de rendre la Ville accessible et favoriser ainsi l’emploi des personnes handicapées », précise Stéphane Gemmani, conseiller municipal chargé de l’accessibilité et des préconisations sociales de la Ville de Grenoble.

 

 

Un colloque à dimension nationale et européenne 

« Du projet Inovaccess se dégagent des pistes de réflexion et d’action qui devraient être utiles au législateur, aux pouvoirs publics comme à tous ceux qui agissent au quotidien pour contribuer à dessiner une ville plus solidaire », indique ainsi Joël Grostin, délégué interrégional FIPHFP Auvergne-Bourgogne-Rhône-Alpes. Les Rencontres Inovaccess veulent ainsi devenir un moyen d’essaimer l’esprit pionnier du projet et de dépasser les frontières hexagonales. « Ce colloque va nous permettre de partager largement le bilan du projet en le mettant en perspective avec des experts français et européens et des acteurs de l’accessibilité venus d’horizons très divers », conclut André Millat-Carus. À noter que les Actes seront disponibles à l’issue du colloque sur le site Internet.

 

* www.lesrencontresinovaccess.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.