Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Rectocolite hémorragique : Kangouroo Girl affronte les tabous

Kangouroo Girl évoque la rectocolite hémorragique sur sa page Facebook

Kangouroo Girl : Une jeune femme sort de l’ombre pour sensibiliser le public et soutenir les personnes atteintes de rectocolite hémorragique

Charlène, 25 ans, alias Kangouroo Girl, est atteinte de rectocolite hémorragique (RCH), maladie chronique du côlon et du rectum. Suite à une opération du côlon qui s’est mal déroulée en 2012, elle vit au quotidien avec une poche intestinale collée à son flanc gauche. Après des années difficiles d’acceptation, elle a décidé de parler publiquement de sa maladie et de la vie avec sa poche. Objectif : briser les tabous et permettre à toutes les autres personnes dans la même situation de se sentir moins seules. Et c’est une réussite car en en moins d’un an elle rassemble déjà près de 20 000 personnes sur sa page Facebook et 17 000 abonnés sur Instagram.

“Suite à une erreur chirurgicale à l’âge de 19 ans , j’ai une jéjuno-stomie, raconte ainsi Charlène. Depuis toutes ces années , j’ai enfin décidé de l’accepter et de l’assumer. Parce que les personnes atteintes d’un syndrôme du grêle court se renferment sur elles-mêmes , le cache et ont souvent « honte ». Aujourd’hui je sors de l’ombre simplement pour sensibiliser l’opinion publique et changer le regard d’autrui”.

Elle ajoute : “Parce que c’est important de se sentir beau et différent. Après tout , chacun est unique. N’est-ce pas ? En ouvrant ce compte , j’espère pouvoir réussir à sensibiliser l’opinion publique et à faire reconnaître ce syndrôme qui est encore beaucoup trop méconnu à mon goût. Parce qu’il est important que la recherche médicale et chirurgicale avancent pour pouvoir trouver des solutions à toutes les personnes atteintes d’un syndrôme du grêle court. Il faut se battre au quotidien contre le regard des autres , contre tous les préjugés et contre tout ce que ce syndrôme implique. Mais aussi et surtout parce qu’aujourd’hui j’ai vraiment eu le déclic d’avancer avec vous , ne plus me cacher , ne plus avoir peur ni honte et juste vivre pleinement ! À travers cette page , je vais vous faire partager mon histoire , mon quotidien et vous montrez qu’il ne faut rien lâcher , qu’il faut toujours se battre et ne plus avoir peur de quoi que ce soit , parce que l’on n’a qu’une seule vie !”.

Des poches à stomie personnalisables
Tout récemment, Charlène a décidé de s’associer à une couturière – L’aiguille de Liana – pour concevoir des poches à stomie décorées et personnalisables, en fonction des pathologies de chacun mais aussi de ses goûts.
“L’idée se divise en deux parties : Confectionner des housses dites, simples, avec un tissus, un coloris, un motifs que l’on confectionne en fonction du format de la poche. Confectionner des housses en fonction de la poche et de ce que souhaite la personne”, commentent les deux associées.
Pour en savoir plus à ce sujet : https://majoliestomie.fr/a-propos-2/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.