Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Recrutement et maintien dans l’emploi des personnes handicapées

 "La politique du handicap dans la Justice, c’est vous qui l’incarnez, c’est vous qui portez son combat. C’est vous qui transmettez les valeurs indispensables à la cohésion de notre société. La solidarité, l’humanité, la dignité, vous en témoignez tous les jours.
Vous incarnez l’idéal de fraternité qui grandit la Nation. Vous agissez chaque jour pour lutter contre les injustices que la vie impose. (…)
Parce que s’il est bien un lieu qui doit aider et soutenir les personnes handicapées, c’est le Ministère de la Justice. (…)
 Accepter qu’une personne handicapée puisse être victime de discrimination, c’est accepter que la République toute entière soit ébranlée. (…)
 Je sais que vous attendez des actes qui manifestent la considération, l’attention, le respect. Des actes qui vous permettent de vivre comme les autres. (…)
Et c’est bien à la Justice de constituer un exemple pour vous aider.
Trop longtemps, les pouvoirs publics n’ont pas imposé ce droit au respect de la différence qui constitue la richesse de notre société.
Cela ne peut plus durer. (…)
Le gouvernement attache une grande importance aux politiques publiques destinées à favoriser l’insertion des citoyens handicapés(…).
Je souhaite que la Justice montre l’exemple en offrant aux personnes handicapées des conditions d’existence spécifiques à leurs besoins. Je souhaite que la Justice emploie ces personnes, parce que la Justice a un cœur. Et parce que la Justice ne peut que s’enrichir au contact des personnes handicapées.  (…)
Les personnes handicapées doivent, de fait, avoir toute leur place dans la société.
La Justice doit être en tête des actions menées pour les personnes handicapées. (…)
 1. La Justice doit montrer l’exemple en privilégiant l’emploi des personnes handicapées.
 (…)
1.1 Le plan triennal aura notamment pour objectif de respecter le taux légal d’emploi des personnes handicapées fixé à 6%. (…)
1.2 La convention donnera les moyens nécessaires à la délégation ministérielle aux personnes handicapées pour :
 Traiter des dossiers de recrutement et de maintien dans l’emploi,
  Centraliser et gérer la question des aménagements de poste,
  Apporter une expertise et une solution aux difficultés ponctuelles d’accessibilité.
 1.3 Enfin, elle proposera des axes politiques en matière de communication, de formation et d’information. (…)
1.4 Mais pour la mener à bien, j’aurai besoin du soutien de tous les personnels. Et notamment des personnels handicapés du Ministère. (…)
2. La Justice doit également se montrer plus accessible et plus adaptée aux personnes handicapées.
 2.1 La réforme de la carte judicaire que j’ai entreprise a pour objectif de moderniser la Justice dans l’intérêt des justiciables et des personnels. (…)
2.2 Je souhaite également que les écoles qui préparent aux métiers de la Justice soient ouvertes et spécialement aménagées pour accueillir les personnes handicapées(…).
3. Dernier point, la Justice doit garantir l’accueil des personnes handicapées dans tous les lieux dont elle a la charge, y compris en milieu pénitentiaire(…).
 3.1 Ce sera l’un des objectifs du projet de loi pénitentiaire que nous commençons à rédiger(…).
3.2 Par ailleurs, la loi du 9 septembre 2002, (…) : dans chacun de ces établissements pénitentiaires, il est prévu d’aménager une cellule pour l’accueil d’une personne handicapée par tranche de construction de 150 cellules.
 3.3 Des dispositions similaires sont prévues dans le cadre des rénovations des établissements pénitentiaires (…)
3.4 S’agissant de la prise en charge des personnes souffrant d’altération de leurs facultés mentales, leur détention doit être assurée dans des conditions dignes, avec un traitement et un suivi médical proposés systématiquement.
(…)
Vous le voyez, la tache de la Justice est immense à l’égard des personnes handicapées. Elle doit les soutenir, favoriser leur formation et leur recrutement, elle doit les accompagner davantage.
(…)
Car le handicap n’est pas l’affaire des autres. C’est l’affaire de tous(…).
 C’est la raison pour laquelle la délégation ministérielle aux personnes handicapées du Ministère de la Justice participera au Téléthon, qui se déroule le samedi 8 décembre 2007. A cette occasion, l’Association Française contre les Myopathies lancera son ultime défi : transformer la recherche en traitements pour les familles(…)."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.