Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Sports, loisirs et handicap

Raid Urbain ‘Sport et Handicap’

Jusqu’au 15 juin 2011, date de la Grande Finale à Paris qui accueillera 5.000 enfants, le City Raid Andros encourage des milliers de participants à parcourir leur ville. Ils découvrent les institutions et leurs représentants sous forme de jeu, prennent des décisions en équipe, explorent les différents monuments, se situent sur un plan… et s’initient au « mieux-vivre ensemble ». Près de 20.000 jeunes participent à ce grand Raid Urbain sur la thématique ‘Sport et Handicap’.

 

Sous forme d’un parcours d’orientation, le City Raid Andros rassemble des équipes de six

enfants âgés de 10 à 13 ans, filles et garçons, et leurs encadrants. Chaque équipe se voit attribuer une feuille de route, un plan de la ville, et un questionnaire auquel elle devra répondre, de point de contrôle en point de contrôle.

 

Trois parrains d’exception

Jean-Marc MORMECK, Ryadh SALLEM et CARTOUCHE ont grandi dans les quartiers. Pour cette nouvelle édition du City Raid Andros, ils s’unissent et s’engagent auprès de ces enfants pour leur prouver que même en ayant rencontré des obstacles, il est possible de réussir.

 

‘Sport et handicap’ à l’honneur en 2011

Aujourd’hui, il est indispensable d’apporter un regard neuf sur la différence et le handicap. Au cours de la journée du City Raid Andros, des enfants handicapés sont associés à l’événement et des mises en situation – parcours d’obstacles en fauteuils roulants, épreuves les yeux bandés… -, sont organisées. Ces initiatives les éveillent au monde des handicapés et les confrontent aux difficultés que leurs camarades rencontrent au quotidien.

 

L’ancien policier d’élite du raid  au service de la jeunesse

Bruno Pomart a créé le City Raid Andros en 2003 pour (ré)instaurer du lien, favoriser l’échange et améliorer les relations entre les jeunes et la Police. L’objectif final étant de les réconcilier avec les institutions.

Il fait appel en 2004 à son ami Frédéric Gervoson, Président d’Andros, pour assurer la pérennité de l’événement et favoriser son développement. « J’ai toujours dit qu’on ne pouvait pas tout demander à l’État et qu’il fallait que le Public et le Privé travaillent ensemble. C’est ce que j’ai fait avec le City Raid. C’est pour cela que j’ai décidé d’y associer le nom d’Andros, afin de montrer l’exemple et donner envie à d’autres partenaires de s’investir », déclare Bruno Pomart. Le succès grandissant, l’association ‘Défis & Solidarité’ est créée en 2006 pour porter le City Raid Andros au niveau national. Un engagement efficace qui a développé un réseau de 80 villes et 700 associations pour organiser le 1er événement civique et pédagogique de France.

 

Le premier ministre, le ministère de l’intérieur et le secrétariat d’état à la jeunesse et à la vie associative soutienne le city raid Andros.

Le but de cet événement est de générer chez les jeunes adolescents le sens du civisme via l’effort, le sport, le jeu, la réflexion et la connaissance. L’action menée par Défis & Solidarité a convaincu ces trois grandes institutions qui apportent leur patronage pour l’édition 2011.

 

La police nationale s’implique pour les jeunes du Raid

Par le patronage du Ministère de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités Territoriales et

la personnalité de son créateur Bruno Pomart, le City Raid Andros peut compter sur le soutien de la Police Nationale. L’événement est l’occasion pour de nombreux commissariats d’ouvrir leurs portes aux City Raiders en tant que point de contrôle ; et pour les policiers et les jeunes de se rencontrer dans un contexte positif tout en participant à un échange constructif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site