Partager, , Google Plus, Pinterest,

Imprimer

Posted in:

Enfants et handicap

Prothèses de mains imprimées en 3D pour des enfants

prothèse de main imprimée © by Yves Durand

BNP Paribas Cardif et l’association e-Nable France signent un partenariat pour accompagner les familles d’enfants atteints d’agénésie1. Elles seront formées et équipées en imprimantes 3D pour créer elles-mêmes des prothèses de mains pour les enfants.

Le mouvement e-Nable rassemble plus de 10 000 volontaires à travers le monde qui conçoivent, fabriquent et donnent des prothèses de mains et de bras imprimés en 3D aux personnes privées de doigts ou de poignet, que ce  soit de naissance ou suite à un accident. E-Nable France est une association loi de 1901 reconnue d’intérêt général. Dans le cadre de sa politique handicap et de ses actions en matière de Responsabilité Sociétale d’Entreprise, BNP Paribas Cardif a décidé d’accompagner l’association en mettant les nouvelles technologies au service du handicap.

Un projet de «  Famille Relais  » pour aider le plus grand nombre
Avec ce partenariat, BNP Paribas Cardif soutient, via des moyens humains et financiers, l’association  e-Nable France en contribuant, notamment, au développement d’un projet de «  Famille Relais ».
En France, plus de 400 enfants naissent chaque année avec une formation incomplète d’un membre. Face à cette demande croissante, l’association souhaite équiper un maximum de familles en imprimantes 3D et assurer leur formation afin de les rendre autonomes dans la production de prothèse de mains imprimées en 3D.
Une fois formées et équipées, les familles pourront ainsi procéder à la fabrication des prothèses de mains pour leur enfant mais aussi pour d’autres familles situées dans la même zone géographique. L’association a  déjà prévu de fournir ce matériel à 3 familles sur le premier trimestre 2017, l’objectif étant d’en équiper une dizaine d’ici fin 2017. BNP Paribas Cardif s’engage à accompagner l’association dans la formation de  ces «  Familles Relais  » ainsi que dans l’assemblage des mains en 3D.

Une quarantaine de mains déjà imprimées en 3D et assemblées au sein du Cardif Lab’2
La   signature   de   ce   partenariat   est   une  étape  supplémentaire  dans   le   soutien  apporté    par    BNP Paribas Cardif à e-Nable. En effet, dès 2016, BNP Paribas Cardif a mis à la disposition de l’association l’imprimante 3D de son Cardif  Lab’,  le  laboratoire  d’innovations  de  l’entreprise,  pour  fabriquer  des prothèses de mains. Ainsi, une quarantaine de mains ont été produites à partir de modèles dessinés sur ordinateur,  disponibles  en  open-source.
Des ateliers ont ensuite été organisés sur l’heure du déjeuner pour permettre  aux  collaborateurs  de  l’entreprise de découvrir l’association et d’assembler les mains. Une  centaine  de  collaborateurs  s’est  portée   volontaire   pour   participer   à   ce   projet.   Une   partie   de   ces   appareils   ont   été   remis   au service d’ergothérapie des Hôpitaux de Saint Maurice en décembre 2016. D’autres ateliers sont déjà programmés pour assembler de nouvelles mains au sein du Cardif  Lab’.
« Nous sommes très fiers de la signature de ce partenariat qui constitue une nouvelle étape dans notre collaboration avec l’association e-Nable France. En tant qu’entreprise engagée qui soutient les populations les plus vulnérables, BNP Paribas Cardif utilise les nouvelles  technologies  pour  agir  en  faveur  du handicap» a déclaré Stéphanie Tarin, Chargée de Mission  Handicap.

« Ce projet est également porté par les collaborateurs de l’entreprise qui sont ravis de participer à cette aventure humaine en assemblant eux-mêmes  les mains  en 3D  destinées aux enfants  au  sein du  Cardif Lab’ » a ajouté Jérôme Mlynarczyk, Responsable Innovation technologique et cofondateur du Cardif Lab’.

Qu’est-ce qu’une main en impression 3D ?
Il s’agit d’appareils ludiques destinés aux enfants de 4 à 12 ans atteints d’agénésie. À partir de modèles dessinés sur ordinateur disponibles en open-source, les mains peuvent être conçues en impression 3D aux mesures exactes du receveur. Elles sont réalisées avec des matériaux basiques aux couleurs de leurs super-héros préférés.

Ce projet se reconnaît dans la philosophie “Do It Yourself “.
La main « standard » est totalement mécanique. Lorsque l’enfant plie le poignet, de fins câbles fixés au niveau de l’avant-bras vont actionner les doigts et le pouce afin de les fermer et d’agripper. Lorsqu’il relâche le poignet, la main s’ouvre d’elle-même.

Il ne s’agit toutefois pas de remplacer les prothèses médicales classiques, mais de compléter la gamme des aides techniques possibles pour ces enfants. D’ailleurs, ces mains semblent avoir avant tout un rôle social : l’enfant n’est plus celui à qui il manque un membre, il devient, aux yeux de ses camarades, celui qui a une main de super-héros.

Un projet de recherche innovant
Les Hôpitaux de Saint-Maurice et e-Nable France viennent de signer une convention de partenariat concernant un protocole de recherche clinique et industrielle visant à améliorer la fonctionnalité des mains imprimées en 3D. Ce projet porte sur des enfants de 4 à 12 ans présentant une agénésie transcarpienne au niveau de l’avant-bras pris en charge par le CEREFAM, ainsi que sur leur entourage familial.

Dans le cadre de la mise en place et de l’utilisation d’une main imprimée en 3D, il vise :
à évaluer les répercussions fonctionnelles (conditions d’utilisation, force de serrage, qualité de la préhension…) à évaluer les répercutions psychologiques (vécu et appropriation, participation à l’intégration sociale…) à proposer des améliorations dans la conception des mains imprimées en 3D.

A propos de BNP Paribas Cardif
Numéro un mondial en assurance emprunteur3, BNP Paribas Cardif conçoit des offres innovantes et performantes en matière d’épargne et de protection, dans un monde profondément modifié par l’émergence de nouveaux usages et modes de vie.
Présent dans 36 pays avec des positions fortes dans trois zones (Europe, Asie et Amérique latine), auprès de 90 millions de clients, BNP Paribas Cardif est devenu un spécialiste mondial de l’assurance des   personnes.

A  propos de  l’association e-Nable  France
L’association e-Nable France est une communauté de bénévoles développant des technologies d’assistance pour les enfants atteints d’une agénésie des membres. Son activité principale est la conception et la  mise  à  disposition gratuite de mains imprimées en 3D. Pour cela, e-Nable met en relation un réseau de structures disposant d’imprimantes 3D qui fabriquent ces mains (les makers) avec les familles des enfants qui souhaitent en   bénéficier.
Contact : Thierry Oquidam, Président – 06 71 37 64 20 – theo@e-nable.fr www.e-nable.fr  – facebook.com/enableFrance – @enableFrance

1 L’agénésie désigne la formation incomplète d’un membre
2 Situé au siège de BNP Paribas Cardif à Nanterre depuis 2014, le Cardif Lab’ valorise les innovations digitales que l’entreprise a développées dans les 36 pays où elle est présente, ainsi que les nouveautés high-tech qui laissent entrevoir des usages pour l’assurance de demain.1 L’agénésie désigne la formation incomplète d’un membre
3 Rapport Finaccord

One Comment

Leave a Reply
  1. Il serait utile de clarifier l’appellation : prothèse, appareil ludique, ou aide technique… Ces trois termes sont utilisés dans cet article et concourent à une certaine confusion… Les enfants et surtout les parents risquent d’être déçus par l’usage que l’on peut faire de ces mains 3D et c’est bien dommage pour le moral de tous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *