Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilAidants et handicapQuotidien des aidants : Un baromètre sur leurs habitudes et leur profil

Quotidien des aidants : Un baromètre sur leurs habitudes et leur profil

Découvrez les résultats du Baromètre des aidants 2020 réalisé par la Fondation APRIL en partenariat avec l’Institut de sondage BVA. Objectif : Connaître le profil et le quotidien des aidants.

Ecouter article


Profil et quotidien des aidants : Les résultats du Baromètre des aidants 2020

Quel est le profil et le quotidien des aidants aujourd’hui en France ? Qui sont les aidés et quelles sont les évolutions depuis 2015 ? Qu’attendent concrètement les aidants pour rendre leur rôle plus facile ? Voici quelques-unes de nombreuses questions auxquelles tente de répondre le Baromètre des aidants 2020 réalisé par la Fondation APRIL en partenariat avec l’Institut de sondage BVA.

Un grand nombre de personnes concernées

« Le premier constat porte sur le fait que depuis 5 ans la connaissance du terme « aidant » évolue régulièrement pour atteindre presque 1 français sur 2 (48%). Pour la seule comparaison avec l’an dernier, cet item augmente de 7 points (41 % en 2019). Cependant, il y a encore un immense travail d’information à mener auprès des aidants eux-mêmes puisque même si 53 % d’entre eux connaissent désormais le terme, près de 2/3 d’entre eux s’ignorent encore », commente la fondation April.

Le baromètre fait également ressortir que près d’un aidant sur deux est un homme, que la très grande majorité des aidants a moins de 65 ans, et que l’aide à un proche est essentiellement liée à une situation de dépendance due à la vieillesse. Ce qui implique par conséquent que la part des multi-aidants augmente.

Des proches-aidants aux profils variés

Autres constats : les aidants ne sont pas que les enfants de l’aidé : ils sont également les petits-enfants, les neveux, les amis, les conjoints… d’un proche en situation de handicap et/ou de dépendance. De plus, 80 % des aidants ont moins de 65 ans, dont la moitié a moins de 50 ans. « On note qu’il n’y a pas d’âge pour devenir aidant, on parle de jeune aidant pour un enfant, adolescent, ou jeune adulte de moins de 25 ans qui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à un membre de son entourage proche malade, en situation de handicap ou de dépendance », résume la Fondation April.

Pour consulter les résultats du baromètre en détails : www.fondation-april.org

X