Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilPolitiques et handicapProfessionnels du handicap : Une mesure pour soutenir les soignants

Professionnels du handicap : Une mesure pour soutenir les soignants

Afin de soutenir les professionnels du handicap qui travaillent au sein des établissements médico-sociaux, le Gouvernement lance un dispositif permettant de rémunérer au forfait les soignants extérieurs venant leur prêter main forte.

Ecouter article


Une mesure dérogatoire pour soutenir les professionnels soignants des personnes en situation de handicap en établissements

Depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19, les établissements médico-sociaux d’hébergement pour personnes handicapées (ESMS-PH) doivent faire face une activité beaucoup plus intense. On assiste par ailleurs à un épuisement des professionnels qui accompagnent les personnes en situation de handicap, d’autant plus que ceux-ci sont parfois en sous-effectif selon les zones géographiques.

C’est pour répondre à cette situation critique que le gouvernement vient de mettre en place une mesure dérogatoire visant à faciliter le renforcement des équipes soignantes des établissements médico-sociaux accueillant des personnes handicapées.

Valoriser les professionnels du handicap qui viennent prêter main forte

Concrètement, il s’agit d’un dispositif dérogatoire de rémunération au forfait pour les médecins et infirmiers libéraux. Objectif : permettre la mise en place exceptionnelle, par les Agences Régionales de Santé (ARS), d’une valorisation financière pour les interventions des soignants et professionnels du handicap qui viennent prêter main forte au personnel des ESMS-PH tels que les maisons d’accueil spécialisées (MAS), foyers d’accueil médicalisé (FAM) et instituts médico-éducatifs (IME) avec hébergement, dans le cadre d’une mission exceptionnelle d’intérêt général.
Ainsi ce dispositif concerne :
– les médecins et infirmiers libéraux;
– les salariés des centres de soins infirmiers et des centres de santé.

Un dispositif sous forme de forfait pour les médecins et infirmiers

Le forfait correspondant à chaque prestation sera versé par la caisse primaire de rattachement du professionnel libéral, du centre de soins infirmiers ou du centre de santé pendant la durée de l’état d’urgence sanitaire – qui démarré le 17 octobre 2020. Pour que le dispositif soit activé, un contrat devra être conclu entre la MAS, le FAM ou l’IME et le professionnel de santé libéral, le centre des soins infirmiers ou le centre de santé. Le forfait, non cumulable avec la facturation à l’acte, s’élève à la demi-journée à 420 euros pour les médecins et 220 euros pour les infirmiers.

« Cette mesure dérogatoire est indispensable pour renforcer les équipes soignantes fortement mobilisées dans le cadre de la crise, des consultations pré-vaccinales et de la vaccination elle-même, a commenté Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. La mobilisation du gouvernement est pleine et entière pour soutenir les professionnels du handicap dont je salue l’engagement exemplaire depuis le début de la crise sanitaire. ».

Pour en savoir plus sur les actions du Gouvernement face au Covid-19 en matière de handicap : https://handicap.gouv.fr/grands-dossiers/coronavirus/article/covid-19-foire-aux-questions-reprise-de-l-epidemie

Derniers articles

X