Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Problèmes de vue chez les enfants : Des diagnostics trop tardifs

Problèmes de vue chez les enfants : Des diagnostics trop tardifs

Les problèmes de vue des enfants seraient diagnostiqués trop tardivement

 « La première visite chez l’ophtalmologiste est trop tardive pour un enfant sur deux ». C’est ce qui ressort de l’Observatoire de la Vue 2019, enquête réalisée par IPSOS pour le compte de KRYS GROUP, et publiée en janvier dernier. Pourtant, les problèmes de vue chez les enfants sont aujourd’hui en nette augmentation. Et plus le dépistage est précoce, plus il est efficace. 

Il est conseillé d’emmener l’enfant chez un ophtalmologiste dès l’âge de 2 ou 3 ans. Mais dans les faits, seul un enfant sur deux âgé de 3 à 10 ans s’y est rendu avant cet âge. Plus grave, 24% des enfants âgés de 3 à 10 ans n’ont jamais consulté d’ophtalmologiste. On constate tout de même un progrès dans le nombre de consultations effectuées au cours des dernières années : pour les enfants ayant consulté, l’âge moyen est passé de 4,2 ans en 2017 à 3,6 ans en 2019.

De longs délais d’attente pour voir un ophtalmologiste et un manque d’information

La principale raison de ces prises en charge tardives reste le délai d’attente trop long pour obtenir un rendez-vous. En moyenne, les parents d’enfants âgés de 3 à 10 ans ont dû contacter deux à trois professionnels avant d’en trouver un disponible, environ quatre mois et demi plus tard et à 23,3 kilomètres de chez eux. Le délai d’attente important s’explique notamment par le fait que les ophtalmologistes refusent régulièrement des rendez-vous par manque de disponibilité ou parce qu’ils ont déjà trop de patients pour en prendre en charge de nouveaux.

Les consultations tardives proviennent également d’un manque d’information de la part des parents. Environ 70% d’entre eux se disent mal informés sur la myopie et ses conséquences. Néanmoins, le niveau d’information s’améliore grâce aux différentes campagnes de sensibilisation et initiatives menées par les acteurs publics et privés. En ce qui concerne l’âge du premier contrôle de la vue chez l’enfant, les parents sont légèrement plus nombreux à se dire informés de ces recommandations, mais encore près de 60% ne connaissent pas les âges auxquels il est recommandé de réaliser un examen de vue.

Pour consulter l’étude complète sur les problèmes de vue chez les enfants, rendez-vous sur : www.krys-group.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.