Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Prix OCIRP « Acteurs Économiques & Handicap » 3e édition, Et les lauréats sont…

Le prix OCIRP « Acteurs Économiques & Handicap » a pour ambition de faire connaître les actions d’innovation et de sensibilisation menées par les entreprises publiques et privées ou les structures de l’économie sociale, au profit d’une meilleure intégration des personnes handicapées dans la cité. Organisé sous le haut patronage du ministère de l’Éducation nationale, le Prix valorise cette année la thématique « Éducation/Formation ». Le 25 juin dernier, c’est dans le grand amphithéâtre de l’Université Paris-Sorbonne que la remise des trophées a eu lieu. Retour sur les actions des huit lauréats 2010…

 

Huit actions exemplaires à valeur « d’exemples à suivre ».

 

L’intégration du handicap n’est pas seulement la conséquence d’une obligation légale, c’est aussi un devoir moral : offrir concrètement une chance d’insertion professionnelle et sociale. Or, toutes les structures qu’elles soient publiques ou privées, quelle que soit leur taille ou leur domaine d’activité, ont un rôle à jouer : permettre l’insertion professionnelle, sensibiliser pour changer le regard, favoriser le mieux-être au quotidien, soutenir les aidants familiaux, faciliter l’accès à la culture, aux sports, aux loisirs… Au-delà de la loi, ses structures sont toutes appelées à devenir des « exemples à suivre » qui permettent de faire évoluer les mentalités et surtout les pratiques. Le jury était présidé cette année par Axel Kahn, président de la Fondation Internationale du Handicap

 

(FIH) et Nicole Catala, ancienne secrétaire d’État auprès du ministère de l’Éducation nationale en charge de la Formation professionnelle, et ancienne présidente du CIDJ. Sélectionnés sur 180 dossiers de candidatures, les partenaires* du Prix ont pu récompenser huit lauréats selon les catégories : deux prix par type d’acteurs « publics », « privés » et « économie sociale », un prix spécial « éducation/formation » et un prix spécial « coup de coeur du jury » remis par Monique Pelletier, avocat au barreau de Paris, ancien ministre, membre honoraire du Conseil Constitutionnel et présidente du Conseil National du handicap qui nous a fait l’honneur de sa présence.

 

Prix « éducation/formation »

L’institut de formation en masso-kinésithérapie pour déficients visuels (IFMKDV) à Lyon (Rhône).

Cet institut permet aux étudiants déficients visuels de préparer un diplôme d’état reconnu en massokinésithérapie. 65 étudiants bénéficient aujourd’hui d’un accompagnement médico-psychosocial et de techniques d’enseignement adaptées, reposant sur les innovations technologiques récentes (numérisation des cours et enregistrement de ceux-ci au format mp3, équipement en notebooks, développement du système Portanum…).

 

Prix Catégorie « Acteurs publics »

Le bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) à Orléans (Loiret). Ce centre scientifique et technique public a lancé en 2008 une initiative regroupant démarche écologique et action en faveur du handicap : en vue de promouvoir les déplacements à vélo de ses salariés, le BRGM a créé, en partenariat avec un ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail), un atelier de maintenance de bicyclettes implanté sur site, permettant l’insertion de travailleurs handicapés mentaux deux jours par semaine en milieu ordinaire. Les échanges avec les mécaniciens ou autres salariés ont contribué à faire évoluer les mentalités et leurs représentations du handicap.

La Mairie d’Eslourenties Daban (Pyrénées Atlantiques). Une mairie des Pyrénées-Atlantiques comptant moins de 300 habitants se mobilisent pour les passionnés de pêche en situation de handicap : un site de cinq hectares dédié à l’éducation de l’environnement, la formation à la pêche de loisirs et la découverte du milieu naturel, a été spécifiquement équipé pour les personnes handicapées. L’accès aux bassins a été totalement aménagé en termes d’accessibilité (chemins stabilisés, pontons de pêche adaptés, panneaux en braille, toilettes adaptées…).

 

Prix Catégorie « Acteurs privés cotés »

Le groupe Thales à Neuilly sur Seine (Hauts-de-Seine). Le groupe Thales mène une action pédagogique d’envergure, visant à sensibiliser et à former ses managers aux particularités de l’autisme et des troubles d’apprentissage du type « dys » (dysphasie, dyslexie, dyspraxies…), pour une meilleure insertion professionnelle des personnes souffrant de troubles cognitifs. Divers outils ont été utilisés pour l’occasion : site internet et brochure sur les « dys », panneaux d’information au sein des communes, réunions d’information/sensibilisation RH…

 

Prix Catégorie « Acteurs privés non cotés »

L’entreprise Prime Heure à Saint-André (Pyrénées-Orientales). Concept imaginé par une maman en ayant perçu le besoin chez son enfant, Le « synopte » est un concept d’horloge qui permet le repérage spatio-temporel et facilite le quotidien de personnes en difficulté, leur permettant de vivre de manière plus autonome. Faute d’industriels intéressés par le projet, elle s’est lancée dans la fabrication et la commercialisation de ce produit en créant sa propre structure.

Aujourd’hui, de nombreux acteurs du champ médico-social font appel à elle pour le proposer aux enfants ou adultes handicapés, aux personnes atteintes de maladies neurodégénératives ainsi qu’aux aidants familiaux ou professionnels.

 

Prix Catégorie « Acteurs de l’économie sociale »

L’association ABEJ Solidarité à Lille (Nord). L’association ABEJ Solidarité organise des maraudes spécifiques en

ville, pour aller à la rencontre de nombreuses personnes sans domicile fixe et en situation de handicap physique, mental ou psychique qui se retrouvent à la rue, exclues des dispositifs existants. Elle souhaite faire en sorte que les personnes handicapées ne se chronicisent pas dans la rue, et s’est donné pour mission de renforcer l’accompagnement de celles-ci en mettant en place des solutions durables.

 

L’OCIRP (Organisme Commun des Institutions de Rente et de Prévoyance) en quelques chiffres:

 

– Plus de 4 000 000* de salariés cotisants

– Plus de 700 000* entreprises adhérentes

105* désignations en accords de branche

– Plus de 22 000* bénéficiaires de rentes

– 169,6* millions d’euros de cotisations encaissées

– 67* millions d’euros de prestations versées.

 

*Au 31 décembre 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.