Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Prévenir la désadaptation des logements pour les personnes âgées

Selon l’étude « Recherche-Action Ergothérapie » de Réunica, sur le diagnostic habitat, 70 % des personnes âgées estiment rencontrer des difficultés pour la réalisation des activités de la vie quotidienne. Cette étude, réalisée dans le cadre du programme de prévention SADEER (Soutien à Domicile et Ergothérapie) fait apparaître un réel décalage entre le danger réel causé par la situation de désadaptation de l’habitat et le manque de prise en compte des personnes âgées face à des dangers suscités par leur lieu de vie :

– l’isolement : 62,7% des personnes interrogées vivent seules à leur domicile.

– les actes de la vie quotidienne de plus en plus difficiles à réaliser : 30% rencontrent des difficultés pour s’habiller, se lever, s’asseoir et faire les courses, 40% pour se laver et faire le ménage et 50% pour utiliser les escaliers et pour sortir du domicile.

Ces chiffres mettent en lumière un réel besoin en aides techniques et en modifications architecturales du logement détecté. Dans ce cadre, les préconisations des ergothérapeutes sont de cinq niveaux : gestuelle, habitudes de vie, aides techniques, modifications architecturales et aide humaine. 41% des personnes visitées ont fait l’objet de préconisations associant les aides techniques et les aménagements (modifications architecturales).

C’est la salle de bain qui a demandé le plus d’adaptations habitat / habitant, en raison des risques de chutes, des difficultés à franchir un obstacle ou à se relever, et en raison de l’insatisfaction générée par les difficultés à réaliser sa toilette seule.

La sensibilisation des personnes âgées par la visite à domicile des ergothérapeutes, accompagnée d’un suivi, à 2 et 6 mois, a permis aux personnes d’établir un lien entre la désadaptation de leur logement et les difficultés rencontrées dans la réalisation de leurs activités quotidiennes (capacité d’accessibilité et de déplacement, se lever, se laver, etc.).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.