Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Plus de 150 experts ont défini les directives pour l’Année européenne 2011

La Déclaration du Centre Européen du Volontariat de Bruxelles met l’accent sur le rôle du bénévolat comme moyen d’autonomisation et d’inclusion sociale. Elle a été élaborée par plus de 150 experts de 25 pays, lors du Congrès du CEV auquel a notamment participé Silvia Costa, Membre du Parlement européen, Kris Peeters, Ministre-Président du gouvernement flamand, et John Macdonald, Chef du groupe de travail de la Commission Européenne pour l’Année européenne du volontariat.

 

Le Centre Européen du Volontariat (CEV) lance la Déclaration de Bruxelles sur le rôle du bénévolat comme moyen d’autonomisation et d’inclusion sociale – un document d’orientation pour l’Année européenne du bénévolat, liant ainsi l’Année européenne 2010 de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, à l’Année européenne 2011 qui débute. Le document sera diffusé auprès des intervenants clés au cours de l’année 2011, dans le but de tirer parti du bénévolat à travers un effort commun déjà entrepris en 2010 qui tend enrayer la pauvreté et de l’exclusion sociale.

La «Déclaration de Bruxelles» signée par les principales parties prenantes (décideurs politique, organismes bénévoles et organisations de la société civile, entreprises et particuliers), comprend 43 mesures concrètes et s’articule autour de quatre principaux domaines ayant pour but de faire le lien entre les objectifs de l’Année européenne 2010 et 2011.

Ces objectifs sont :

1. Stimuler la contribution des bénévoles et des organismes bénévoles à la promotion de l’inclusion sociale et de l’autonomisation : entreprendre cette année du bénévolat “avec” des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale

2. Améliorer l’intégration du volontariat et son potentiel comme un moyen d’autonomisation, d’inclusion

sociale et de citoyenneté active – Promouvoir le bénévolat “par” des personnes en situation

de pauvreté et d’exclusion sociale

3. Veiller à ce que le bénévolat soit un droit pour tous : en offrant et en encourageant un environnement

juridique propice à la participation active des personnes en situation de pauvreté et

d’exclusion sociale

4. Reconnaître et renforcer le potentiel du volontariat comme un moyen d’acquérir des compétences

et d’améliorer l’employabilité

Cette déclaration est le fruit du Congrès du CEV « Le bénévolat comme moyen d’autonomisation et d’inclusion sociale – Un lien entre l’Année européenne 2010 et 2011 » qui s’est tenu du 6

au 8 décembre à Bruxelles, dans le cadre de la présidence belge à l’UE. L’événement a rassemblé plus de 150 participants de 25 pays européens et au-delà, parmi lesquels des professionnels du secteur du bénévolat. Les décideurs, comme la parlementaire Silvia Costa, le Ministre-Président de la Communauté flamande Kris Peeters, et John Macdonald, chef du groupe de travail de la Commission Européenne pour l’Année européenne du volontariat, ont contribué à la rédaction de cette déclaration. Des experts dans le domaine de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, tels que le Directeur du réseau EAPN, Fintan Farrel, et la chercheur belge Carmen Mathijssen, ont également apporté leur soutien aux bénévoles présents et aux personnes en situation de pauvreté et d’exclusion sociale.

Ce colloque visait à faire connaître le CEV et le potentiel d’autonomisation du bénévolat dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Il s’agissait également de pouvoir faire un parallèle avec l’Année européenne 2010. Les participants de ce congrès ont débattu et voté une déclaration commune.

Markus Held, Directeur du CEV a déclaré : « Nous sommes très heureux d’avoir servi d’animateur pour toutes les forces vives de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Le lancement de l’Année du bénévolat 2011 et la conférence de clôture de l’Année européenne 2010 furent l’occasion de souligner l’importance de l’action du bénévolat dans l’action sociale. Il est toujours aussi étonnant de voir comment les bénévoles sont essentiels dans notre société. La Déclaration du CEV de Bruxelles doit veiller à ce que nous poursuivons le débat et qu’en corolaire, nous menions des actions concrètes. »

La Déclaration du CEV de Bruxelles est accessible via ce lien ci-dessous : http://www.cev.be/data/File/CEV_Brussels_Declaration.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.