Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Permis de conduire: les diabétiques se rebiffent

L’Association française des diabétiques (AFD) a exprimé la semaine dernière son opposition à toute discrimination à l’accessibilité au permis de conduire pour les personnes malades, comme les diabétiques, ou âgées, “présentées a priori comme des dangers publics”. De son côté, la Sécurité routière avait annoncé une réunion à l’automne avec des représentants du corps médical pour “améliorer les connaissances sur les pathologies incompatibles avec la conduite” et trouver des solutions à ce problème.

L’annonce de cette rencontre est intervenue moins d’une semaine après un accident de la route qui a coûté la vie à deux jeunes scoutes dans l’Yonne, et qui pourrait s’expliquer par une “absence” du chauffeur “due à une pathologie parente de l’épilepsie”, selon le parquet d’Auxerre.

 

“Une fois de plus, à l’occasion d’un fait divers tragique, ressort le serpent de mer des risques que feraient courir les personnes atteintes de pathologies chroniques”, écrit l’AFD dans un communiqué.

 

L’association “s’étonne que des tables rondes multipartites concernant +l’inaptitude médicale à la conduite+ soient engagées sans la participation des associations de patients”.

 

“Ne faut-il pas rappeler que les principales causes d’accidents statistiquement avérées sont l’excès de vitesse, l’alcool et la prise de drogue, c’est à dire des accidents causés par des personnes a priori en bonne santé?”, souligne-t-elle.

 

L’association estime “qu’il ne saurait y avoir de discrimination à l’accessibilité au permis de conduire pour les personnes atteintes de diabète”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.