Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilSports, loisirs et handicapParasport : Une opération pour médiatiser le handisport

Parasport : Une opération pour médiatiser le handisport

Ecouter article


À l’approche des Jeux paralympiques, qui se tiendront du 17 au 23 mai 2021, l’opération « Jouons ensemble » est organisée dans le but de médiatiser le parasport.

« Jouons ensemble » : Telle est le nom de l’opération lancée par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, en partenariat avec le ministère chargé des Sports, le secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées et le Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF). Celle-ci aura lieu du 17 au 23 mai 2021. Le but principal de cette initiative est de médiatiser le parasport en France. En effet, l’objectif est d’inciter les médias audio-visuels comme la télévision ou les stations radios à intégrer dans leurs programmes davantage de sujets liés au handisport, que ce soit des retransmissions de compétitions sportives, des émissions ou encore des interviews d’acteurs du monde du handicap.

Mais c’est une révolution tout entière qui est en marche. En effet, le ministère chargé des Sports veut en cette année de Jeux paralympiques, faire du parasport, « du sport à part entière ». Il faut pour cela que le grand public s’y connaisse davantage et que le regard sur le handicap change car ce dernier est trop souvent vu de manière négative.

Le deuxième grand objectif est de donner l’envie aux personnes en situation de handicap et hésitantes ou réticentes au sport, l’envie de s’y mettre. Que chaque individu puisse pratiquer une activité physique à son rythme, à sa façon et comme il l’entend. Tout au long de la semaine, les médias vont donc être invités à valoriser les parcours des athlètes paralympiques mais aussi à montrer que le sport est un des meilleurs moyens pour aller vers une société plus inclusive et solidaire.

Un véritable changement à apporter

On ne peut qu’affirmer que cette initiative est très bonne et pertinente car certaines choses doivent changer pour que le parasport se développe. Dans un premier temps il est vrai que le parasport a une médiatisation très pauvre même quand il s’agit de grandes compétitions ou de remarquables performances. Et ce manque de visibilité de la part des personnes handicapées se traduit par des chiffres. En effet, selon les données de la CNSA (2018), les personnes en situation de handicap sont présentes dans :

  • 0,9 % des programmes sportifs
  • 1,2 % des retransmissions sportives
  • 0,6 % des magazines sportifs

Ces chiffres peuvent paraître alarmants par comparaison avec les personne valides, c’est donc pour cela que des décisions doivent être prises. Parmi elles, cette journée « Jouons ensemble » ou encore le fonds de soutien pour le financement de la production audiovisuelle. Géré par l’Agence nationale du Sport, ce fonds a pour but d’accroître l’exposition des sports émergents comme le sport féminin ou le sport handicap.

L’autre objectif visant à inviter les personnes atteintes de handicap à pratiquer une activité sportive semble également important car selon le Baromètre national des pratiques sportives 2018 de l’INJEP, 70% des personnes en situation de handicap se disent intéressées par le sport mais 48 % de cette même population ne pratique pas de sport. Cet écart montre une véritable peur ou appréhension du sport de certains individus. Cette différence peut également s’expliquer par beaucoup d’autres raisons qui doivent également être chamboulées.

Une initiative à quelques mois des Jeux paralympiques

Ce projet arrive également dans la perspective des Jeux paralympiques qui auront lieu cette année du 24 août au 5 septembre 2021 à Tokyo. Reportés d’un an à cause de la crise sanitaire, les Jeux devraient bel et bien se dérouler dans la capitale japonaise. Et la délégation française débarque au pays du soleil levant avec des ambitions. En effet, 150 athlètes français prendront part à cette compétition dans les 19 sports où la France défendra ses chances. Les tricolores essaieront de faire mieux que les 28 médailles obtenues en 2016 à Rio de Janeiro, dont 8 titres ce qui les avait placés au 15ème rang mondial, très loin de la Chine, nation phare du parasport avec 108 médailles d’or. Le but est aussi que ces jeux paralympiques soit médiatisés et que le score de 4,1 milliards d’audience cumulée d’aujourd’hui, soit battu.

Car il est vrai que les jeux paralympiques restent à l’heure actuelle bien trop dans l’ombre des Jeux Olympiques…

Pour en savoir plus sur les Jeux paralympiques : https://olympics.com/tokyo-2020/fr/paralympiques/sports/

Tom Vignals

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

X