Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Handisport

Paralympiques 2016: « Montrer ce dont je suis capable » #10

Paralympiques 2016 Théo Curin natation

C’est le plus jeune athlète de la délégation française paralympique. Théo Curin, 16 ans, il défend les couleurs de la France lors des jeux paralympiques 2016, à Rio du 7 au 18 septembre 2016.

Amputé des quatre membres après une grave méningite à l’âge de 6 ans, Théo est alors entré au Pôle France Handisport de Vichy où il pratique assidûment la natation. Depuis qu’il a appris la nouvelle de sa qualification pour les Jeux de paralympiques 2016 à Rio, le jeune nageur commence le début d’un rêve : « Les Jeux paralympiques c’est un rêve… Je m’imagine dans la finale, j’y pense très souvent… C’est un objectif ! ». Pour mettre toutes les chances de son côté, il s’entraîne chaque jour avec acharnement, enchaînant les séances de natation matinales et les exercices de musculation. Il participera aux épreuves du 100 m papillon, 50, 100 et 200 m nage libre, son épreuve de prédilection où il est déjà vice-champion d’Europe.

Racontez-nous votre parcours sportif, de vos débuts jusqu’à aujourd’hui.
J’ai intégré le pôle France natation à Vichy en 2013 et j’ai participé à mes premiers championnats du monde en 2015, où j’ai terminé quatrième au 200 mètres nage libre. Cette année, en mai, j’ai fini deuxième aux championnats d’Europe. J’ai appris ma sélection officielle pour les Jeux Paralympiques il y a quelques mois. J’avais fait mes premiers temps de qualification en mars 2016.

Ce sont vos premiers Jeux paralympiques, qu’est-ce que ça représente pour vous ?
Ça représente beaucoup de choses, et c’est d’ailleurs le cas pour beaucoup de sportifs. Après il va falloir passer au-dessus de tout ça et montrer ce dont je suis capable, même si je suis le plus jeune de la délégation française.

Justement, qu’est-ce que ça fait d’être le plus jeune de la délégation ?
Je pense que ça peut être une bonne motivation pour montrer ce que je sais faire tout en étant aussi jeune. Quel que soit mon âge je suis aussi motivé que tous les autres sportifs. Il va donc falloir nager vite pour leur démontrer !

«Être sélectionné c’est déjà un rêve, si j’arrive à monter sur un podium ce sera un autre rêve ».

La natation, qu’est-ce que c’est pour vous ?
Maintenant ça devient pratiquement une drogue. Je ne peux plus m’en séparer. Il faut que je nage, tous les jours, sinon je ne me sens plus très bien !

Quels sont vos objectifs pour ces Jeux Paralympiques 2016 ?
On verra comment ça se passe là-bas. C’est sûr que le rêve de tout sportif c’est de faire un podium. Là aujourd’hui ça risque d’être difficile vu le niveau et la qualité des autres nageurs. Après, si j’arrive à monter sur un podium ce serait un autre rêve mais voilà, je préfère ne pas trop me fixer des objectifs comme celui-ci pour le moment. On verra comment ça se passe d’abord et je ferai le maximum.

Plus d’infos sur: http://cpsf.france-paralympique.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site