Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Handisport

Paralympiques 2016: Mathieu Bosredon participe aux épreuves de handbike #14

Paralympiques 2016 Mathieu Bosredon

Mathieu Bosredon est un sportif exceptionnel et certainement le meilleur mondial de sa discipline, le Handbike. Volontaire, sympathique, généreux et talentueux, il réunit toutes les qualités d’un champion et ses chances de médailles aux Jeux Paralympiques 2016 de Rio sont plus qu’évidentes. Grâce à une volonté farouche et un sponsor qui connait très bien le handicap et le handisport (reha Team), ses ambitions n’ont pas de limites. Il a accepté de répondre à quelques unes de nos questions.

Où vivez-vous, quel est votre âge, quelle est votre situation professionnelle ?
J’ai 25 ans et je vis en Corrèze à Brive. Je suis sportif de haut niveau au sein du Ministère de la Défense.

De quand date votre handicap et de quelle nature est-il ?
Je suis paraplégique depuis 1995. C’est un hématome qui a comprimé ma moelle épinière suite à un accident vasculaire. La raison reste inconnue.

À quel âge et dans quelles conditions avez-vous débuté votre carrière sportive ?
Je suis sportif depuis que j’ai 6 ans. J’ai débuté la pratique du sport de compétition avec la natation où j’ai évolué au niveau national. J’ai commencé le vélo à 14 ans car je cherchais un moyen de déplacement, et j’étais conscient que j’atteindrais vite mes limites en natation. La liberté ! C’était aussi un sport qui me correspondait mieux, où je me sentais plus fort.

Pourquoi avoir choisi le handbike ?
Parce que le vélo procure un grand sentiment de liberté et que j’adore l’effort physique. C’est là que j’ai commencé à rêver des jeux paralympiques.

Quelles sont vos conditions d’entrainement ?
Je m’entraine 6 à 10 fois par semaine, de 15 à 20h, voire 25 h. J’alterne le vélo et la musculation. C’est très intensif mais cela me correspond.

Quelle est votre position au niveau mondial ?
Je suis 3ème au classement UCI 2015 (Cyclisme sur route masculin, Union Cycliste Internationale).

La France est-elle une forte nation de handbike ?
Oui il y a un beau potentiel, mais nous cherchons des jeunes !!! C’est important pour l’avenir de la discipline, il faut faire découvrir ce sport aux jeunes paraplégiques, tétraplégiques, voire certains hémiplégiques et amputés.

Quelles sont vos plus belles médailles ?
Ma plus belle médaille est ma 3ème place aux championnats du monde de Nottwil en Suisse l’an dernier. J’en garde un souvenir inoubliable.

Quelles sont les épreuves que vous allez disputer aux jeux Paralympiques 2016 de Rio et quelles sont vos ambitions ?
Je participerai aux épreuves de course en ligne et contre la montre. Mon objectif c’est le titre sur la ligne.

Dans quelles conditions avez-vous débuté votre partenariat avec Reha Team ?

Reha team m’a été présenté par la FFH. C’est l’un des partenaires qui m’a permis de me sélectionner pour les jeux paralympiques de Rio. Merci à eux car ils m’ont aidé au moment où j’en avais le plus besoin.

Que pouvez-vous-nous dire des valeurs communes qui vous unissent ?

Je pense que reha team et moi partageons des valeurs communes d’engagement et de dépassement de soi. Reha team cherche toujours à aller de l’avant en innovant et moi je cherche toujours à améliorer mes performances en m’entrainant différemment chaque année.
Est-ce difficile de trouver un sponsor en France ?

La conjoncture économique fait que ce n’est pas évident de trouver des partenaires privés. Mais de fil en aiguille, avec les différents acteurs du handisport en France et la médiatisation plus importante chaque année de certains évènements, les liens se créent de plus en plus.

Quelles ont vos ambitions au-delà de Rio ?
Un titre de Champion du monde en 2017.

Plus d’infos sur: http://cpsf.france-paralympique.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site