Home Divers Femme: Odile Werlé, traumatisée rieuse

Femme: Odile Werlé, traumatisée rieuse

0
Femme: Odile Werlé, traumatisée rieuse
Odile Werle
Ecouter article

Odile Werlé est traumatisée crânienne. Très volontaire, elle vit en fauteuil électrique, mais est très indépendante, travaille, s’amuse et se débrouille seule pour bien des actes de la vie quotidienne. Elle est toutefois très entourée, par ses colocataires et sa famille.

Traumatisée crânienne suite à un accident d’équitation à l’âge de 13 ans, Odile Werlé, aujourd’hui âgée de  48 ans, vit dans un grand appartement proche de la Bastille avec deux colocataires étudiantes, et en-dessous de l’appartement de sa sœur, Hélène, et de son beau frère, Bertrand. Elle travaille depuis des années dans un ESAT (encadré 1) de l’Association des Paralysés de France à Noisy-le-Sec. Elle s’y rend chaque jour avec un véhicule de Paris Accompagnement Mobilité (PAM). Sévèrement  paralysée, elle utilise un fauteuil roulant électrique, mais peut tout de même faire quelques pas à l’aide de sa canne artistiquement décorée (« Je préfère, c’est plus gai ! », s’amuse t’elle) et sous la surveillance de son kiné.

Beaucoup de volonté

Très ouverte, Odile aime beaucoup rire et a beaucoup  d’humour. Son traumatisme crânien fait que, parfois, elle a des réactions inattendues. Elle n’oublie jamais ce qui l’intéresse, mais oublie parfois ce qui concerne les autres. Elle a beaucoup de volonté, même si au fil des ans, parfois, elle se lasse un peu des efforts qu’elle doit faire pour ne pas régresser.

Elle a longtemps fait de l’escrime au Cercle Sportif de l’Institution Nationale des Invalides, puis a arrêté : « Je n’aimais pas être embarquée dans des ambiances de mecs qui picolent ». Depuis deux ans, elle pratique l’equithérapie (encadré 2) avec un double poney appelé Langkoust. Elle aime beaucoup cette activité, même si son accident est survenu en faisant de l’équitation.

Sortir et voyager…

Elle fait également partie de l’Association des Traumatisés Crâniens d’Île de France, dont elle apprécie beaucoup les sorties. On a pu la voir rire aux éclats à la Ferme aux Autruches en grande banlieue, jouer au bowling à Paris, se régaler dans divers restaurants, et échanger avec ses amis. L’été dernier, elle a voyagé et passé des vacances tranquilles : « Je suis allée aux Baléares chez ma sœur aînée, Catherine, et je me suis bien reposée. Nous sommes allées déjeuner au restaurant, nous avons aussi mangé chez des amis à eux et sinon, on rentrait à la maison pour lire dans le jardin et puis pas grand chose à raconter ! ». Elle a également tenté d’obtenir des séjours avec APF Evasion, mais « ce n’est pas facile d’y avoir  des places ! Un jour, peut-être… », rêve-t-elle, un sourire aux lèvres…

Pour plus d’informations sur le traumatisme crânien :

Union nationale des associations de familles de traumatisés crâniens (UNAFTC): www.traumacranien.org

France Traumatisme Crânien : www.france-traumatisme-cranien.fr

Photo © Matthieu Renault

Article précédent Seton : L’enquête sur les Français et le stationnement handicapé
Prochain article Enquête Handirect : le questionnaire est en ligne !
Journaliste pour le magazine papier « Handirect » et son site internet www.handirect.fr, je rédige actuellement des articles sur tout ce qui touche de près ou de loin au handicap. L’objectif étant aussi bien de sensibiliser le public non initié que d’apporter des informations pratiques aux personnes directement concernées. Cela comprend plus particulièrement : - Le handicap en tant que tel qu’il soit permanent ou temporaire, visible ou invisible, qu’il touche des adultes ou des enfants, et quelle que soit sa forme ou sa nature : handicap moteur, déficience visuelle ou auditive, handicap psychique, intellectuel ou cognitif, autisme, polyhandicap. Cela inclut aussi toutes les situations de handicap au sens large, telles que les problèmes de santé, la douleur, les conséquences ou séquelles d’une maladie, les effets de l’évolution en âge… - L’accessibilité appliquée à tous les domaines de la vie quotidienne pour une personne en situation de handicap : l’école, les lieux publics, les soins médicaux, la culture, le tourisme et les loisirs, la vie sociale, intime, et professionnelle. - Les aidants et proches des personnes en situation de handicap : les difficultés qu’ils rencontrent, les différents lieux et acteurs auprès desquels ils peuvent trouver un soutien, le répit, leur rôle indispensable dans la société, leurs revendications et les évolutions juridiques les concernant. - Des interviews et portraits de personnalités Outre ces articles de nature pratique, je réalise également des interviews et portraits destinés avant tout à mettre en valeur des personnalités, des parcours, des initiatives, des situations, des manières de vivre… qui à mon sens méritent d’être mieux connues et/ou partagées avec le plus grand nombre. Auparavant correspondante pour le quotidien régional « Le Progrès », et journaliste au sein du magazine papier et internet « Le Journal de l’Emploi Rhône-Alpes », j’ai par ailleurs une sensibilité particulière aux thèmes de l’emploi, la formation et l’insertion professionnelle, des éléments primordiaux pour faciliter l’intégration de chacun dans la société, et souvent à plus forte raison pour des personnes en situation de handicap.
X