Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Norpac s’engage pour l’emploi

Norpac et l’Agefiph (Association pour la Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) signent aujourd’hui une convention de partenariat visant à favoriser l’emploi des personnes handicapées au sein de l’entreprise et de sa filiale CIRMAD. Une première pour une entreprise de construction en région !

Cet accord, entré en vigueur depuis le 1er janvier dernier, démontre la volonté de NORPAC de mettre en œuvre tous les moyens à sa disposition pour faciliter l’accueil et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés. NORPAC confirme ainsi sa position d’entreprise socialement responsable tout en contribuant à changer le regard de notre société sur le handicap. Retour sur les enjeux et objectifs de cette convention…

Une première régionale en matière d’insertion professionnelle

Ayant déjà de nombreuses actions dans le domaine de l’insertion sociale des personnes handicapées à son actif, NORPAC concrétise désormais ses engagements en faveur de leur intégration professionnelle par le biais de cette convention qu’elle signe avec l’AGEFIPH. NORPAC devient ainsi la première entreprise de construction de la région à signer ce type de convention.
Suite à un diagnostic réalisé par ALINEA, cabinet-conseil spécialisé, en partenariat avec l’AGEFIPH, un état des lieux a pu être dressé concernant les pratiques de l’entreprise en matière d’emploi des personnes handicapées. NORPAC s’appuie sur ce diagnostic pour mieux cibler et renforcer son action envers les personnes handicapées au sein de l’entreprise.

Des mesures concrètes et adaptées

Les clauses contenues dans la convention s’articulent autour de quatre domaines spécifiques : plan d’embauche en milieu ordinaire, plan d’insertion et de formation, plan de maintien dans l’emploi et enfin plan de collaboration avec le secteur du travail protégé et adapté.
De façon plus concrète, la signature de cet accord débouchera sur la création d’une commission handicap et d’un poste de chef de projet handicap, sur la mise en place de postes de travail spécialement aménagés et d’un dispositif de tutorat pour les salariés handicapés. De même, c’est tout l’environnement professionnel du travailleur en situation d’handicap qui devra à terme être sensibilisé aux questions d’insertion, notamment au travers d’actions de formation du personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.