Partager, , Google Plus, Pinterest,

Imprimer

Posted in:

Handisport

Moto et handicap : Première mondiale au circuit du Mans

Moto et handicap circuit du Mans Stéphane Paulus

ThemeIsle Premium WordPress Themes & Plugins

    Grand prix moto GP « International Bridgestone Handy Race » : Moto et handicap seront compatibles les 19 et 20 mai prochains

    Ce sera une première mondiale : Les 19 et 20 mai 2017, pour la première fois, des pilotes handicapés se défieront dans une course unique au monde lors du Grand Prix de France Moto GP « International Bridgestone Handy Race ». Sur le mythique circuit du Mans. Ainsi, 30 pilotes en situation de handicap, de 9 nationalités différentes, vont concourir sur le même circuit que les concurrents « valides ». Ils devront boucler 8 tours de pistes, contre 26 pour les concurrents valides. Seule « entorse » au règlement pour ce grand prix qui démontrera que moto et handicap sont compatibles : l’autorisation, en l’absence de maintien sur les jambes, de faire un départ lancé.  La notoriété de cet événement majeur dans le calendrier du Championnat du Monde Moto GP (4e en termes d’affluence) va permettre de mettre en lumière des talents méconnus du grand public.

    Cet évènement a pu voir le jour grâce à l’obstination de Stéphane Paulus, un pilote devenu paraplégique à l’âge de 21 ans suite à un accident de moto. Bien décidé à conjurer le sort, il a malgré tout conservé sa passion pour la moto et s’est démené pour que cette course puisse avoir lieu. Sa passion pour la moto ne s’est pas éteinte avec l’accident et l’a poussé à se rapprocher de Di Di Diversamente disabili, association italienne qui orchestre les courses internationales de moto réservées aux pilotes en situation de handicap via la World Bridgestone Cup. Depuis 2012, Claude Michy, promoteur du Grand Prix de France, fait appel à lui pour des démonstrations acrobatiques (show mécanique). Le pilote a alors une idée, pas si folle : pourquoi pas une épreuve handi sur cette compétition mythique ?

    Claude Michy est enthousiasmé par le projet et obtient également le feu vert de la Dorna (qui orchestre le championnat du monde) pour créer cette course internationale inédite dédiée au motocyclisme handisport. Cette force contagieuse convainc également la FIM (Fédération internationale de motocyclisme). « La prestation de Stéphane lors du show mécanique était déjà une première et démontrait une réelle capacité de dépassement du handicap. J’ai tout de suite été séduit par le projet quand il est venu m’en parler. Les épreuves réservées aux pilotes en situation de handicap méritent d’être accueillies au sein d’événements d’envergure mondiale tels que le Grand Prix de France. Je suis très fier et heureux de pouvoir organiser cette course qui donnera, je l’espère, des idées à d’autres…», déclare-t- il.

    Plus d’infos sur : www.gpfrancemoto.com

    Photo : Stéphane Paulus – Moto et handicap © gpfrancemoto.com

    One Comment

    Leave a Reply
    1. Une très belle inititiative qu’il faut faire connaître. On sait à quel point le sujet peut-être sensible chez les pilotes mais voilà une démarche très positive pour le monde de la moto.

    One Ping

    1. Pingback: Moto et handicap : Première mondiale au circuit du Mans | Pictotravel - Blog

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *