Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Emploi-Formation et handicap

L’alternance mise en oeuvre par la Mission handicap & emploi SNCF

Ingrid Zouak Hardy a intégré l’agence en alternance

Parcours d’un poste en alternance par la mission handicap & emploi SNCF

Ingrid Zouak Hardy, alternante en situation de handicap, a intégré fin 2015 l’agence Paie et Famille de Clermont-Ferrand afin de se former au métier de gestionnaire de paie. Lumière sur cette belle initiative.

« Cette démarche a débuté suite à une sollicitation de Mireille Goyard, notre correspondante Handicap et Emploi, explique Cécile Bouhet, directrice RH de la région Auvergne-Bourgogne Ouest de SNCF Mobilités. Elle m’a proposé de rencontrer un représentant du MEDEF 63 et de Cap emploi. Ils m’ont présenté une initiative pour permettre l’intégration d’alternants TH. Cela faisait suite à un constat : un décalage conséquent entre les besoins (offres d’emploi Cap emploi et SNCF) et les ressources (candidats formés aux postes à pourvoir), et plus particulièrement en matière de gestionnaires de paie. Après la mise en place d’un catalogue de formation adéquat et d’un cahier des charges, ce projet a été mis sur pied officiellement : à destination des personnes en situation de handicap et en recherche d’emploi, avec un examen de validation final, suivi soit d’une embauche dans l’entreprise d’accueil, soit d’une embauche dans une autre entreprise en tant que gestionnaire de paie. J’ai alors proposé à plusieurs établissements de participer à cette démarche. Un job dating a été organisé fin 2015 qui a abouti au recrutement de deux candidats en situation de handicap. Parmi eux figure Ingrid Zouak Hardy, recrutée en alternance à l’agence « Paie et Famille » de Clermont-Ferrand. Ingrid étant sourde, il a été organisé avant son arrivée tout un travail de sensibilisation sur le thème de la surdité, en y impliquant tous les salariés et managers de l’agence ». Le résultat a été vraiment très positif. Les salariés ont joué le jeu et je suis ravie de savoir que des valeurs telles que le partage, l’entraide et la solidarité sont autant présentes dans notre entreprise ».

Ainsi, Ingrid Zouak Hardy a intégré en alternance l’agence « Paie et Famille » de Clermont-Ferrand fin 2015. Elle suit une formation en alternance pour obtenir un titre professionnel de gestionnaire de paie, avec des missions telles que la préparation de la paie, la gestion des bulletins de paie, des congés payés, des déclarations sociales… Elle alterne des temps de formation d’une semaine entre l’établissement SNCF et la formation SEGECO, et ce jusqu’au 21 février 2017.

« Après avoir été licenciée pour inaptitude au CHU Clermont-Ferrand en tant qu’archiviste, j’ai décidé de changer de métier et j’ai donc choisi le métier de Gestionnaire de Paie, d’autant plus que j’ai déjà fait des études en BTS comptabilité et gestion d’organisation, commente Ingrid Zouak Hardy. Cette formation est bien adaptée par rapport à  ma surdité. Je bénéficie de l’intervention d’interprètes de la langue des signes française, je reçois des supports avant les cours… J’ai choisi la SNCF car je me sentais à l’aise avec la tutrice et le responsable de l’agence Paie et Famille lors de mon entretien. Je me suis bien intégrée et tout a été mis en œuvre pour cela : lors de mon arrivée, les aménagements de mon poste de travail étaient déjà prêts ! De plus, mes collègues ont fait un effort pour moi grâce à l’intervention de l’URAPEDA – qui les a informés sur la surdité – et d’un professeur de LSF qui a animé une initiation. Pour la communication, ce n’est pas trop compliqué : je dispose du système Tadeo (traduction simultanée à distance par des interprètes via un appel téléphonique) et je peux aussi échanger avec mes collègues grâce à l’écrit et des mimes. Ce travail me plait et je suis curieuse de découvrir le métier de gestionnaire de paie ».

Isabelle Rappin, animatrice métier à l’agence Paie et Famille de Clermont-Ferrand et tutrice d’Ingrid, nous fait également part de ses impressions :

« Je suis ravie de faire la connaissance d’Ingrid, elle est autonome et motivée, elle communique par la LSF et lit sur les lèvres. J’apprends énormément de choses à son contact. Elle est très intègre et va vers tout le monde. Nous avons des échanges très intéressants et pas uniquement sur le plan professionnel. Plus globalement, je suis très contente que l’on puisse permettre à des personnes ayant un handicap d’accéder à nos emplois et d’y contribuer. C’est un challenge. Parfois, c’est complexe, et cela prend du temps… mais c’est aussi une question d’organisation et d’adaptation, ce qui se met en place au fil du temps ».

Pour faciliter le quotidien d’Ingrid, différents aménagements ont été mis en place. « Son bureau est aménagé de sorte qu’elle ait un bon degré de vision sur ce qui se passe autour d’elle, et qu’il n’y ait pas de passage derrière elle, pour qu’elle ne soit pas surprise, précise Isabelle Rappin. La pièce est vitrée pour qu’elle voie ce que se passe à l’extérieur, et pour compenser un peu le fait qu’elle n’entende pas. Nous faisons appel à des interprètes pour pouvoir communiquer rapidement. Au début c’était très important car il y avait beaucoup de choses à expliquer, comme toujours quand on reçoit un nouvel arrivant en entreprise, qu’il ait ou non un handicap. Désormais l’intervention d’interprètes est plus ponctuelle, surtout depuis que nous sommes équipés du logiciel Tadeo. En parallèle nous utilisons différents moyens pour communiquer: par écrit mais aussi à l’oral car Ingrid sait s’exprimer oralement. Parfois j’invente des signes… Ingrid m’en apprend aussi régulièrement de nouveaux, mais on parvient toujours à se comprendre. Par ailleurs, j’ai beaucoup apprécié le travail de sensibilisation qui a été réalisé auprès de l’ensemble du service. Dans un premier temps, un intervenant d’URAPEDA est venu nous parler de la surdité, du nombre de personnes concernées par ce handicap en France, et de la meilleure manière de l’appréhender. Ensuite une personne sourde et muette est venue nous « parler » de la LSF. Elle était seule et a retenu l’attention de tous en s’exprimant uniquement avec des signes et expressions. C’était extraordinaire, je le recommande ! J’y ai appris beaucoup de signes, certains que j’ai oubliés mais d’autres qui resteront gravés à jamais grâce aux explications humoristiques qui les accompagnaient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site