Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Métro parisien et handicap : Lancement d’une grande étude sur la ligne 6

Métro parisien et handicap : Lancement d'une étude sur la ligne 6

Transports : la Région Île-de-France lance une étude sur l’accessibilité de la ligne 6 du métro Parisien

Améliorer l’accessibilité du réseau de transports francilien : Tel est l’objectif de la grande étude lancée depuis septembre dernier par la commission permanente de la région Île-de-France. Elle porte plus spécifiquement sur la ligne 6 du métro parisien. En effet, cette ligne dispose de 13 stations aériennes plus faciles à rendre accessibles dans le contexte réglementaire actuel. Elle traverse par ailleurs Paris d’est en ouest, offre des correspondances avec les lignes des RER A et B, et la ligne 14, elles-mêmes accessibles, et dessert de nombreux lieux touristiques.

« Face à la difficulté que représente la mise en accessibilité complète du réseau de métro qui n’est pas réalisable techniquement et représenterait un défi colossal en termes de travaux », la Région Ile-de-France et Ile-de-France Mobilités ont souhaité lancer une démarche pragmatique. Ces deux structures ont demandé à la RATP d’étudier dans les plus brefs délais l’ensemble des stations pouvant être rendues accessibles. Elles ont également demandé à l’État d’étudier les assouplissements possibles de réglementation pour permettre faciliter cette mise en accessibilité.

 « Depuis 2016, la Région Île-de-France et Ile-de-France Mobilités sont fortement engagés, avec les entreprises de transports, pour rendre plus accessible l’ensemble de la chaîne de déplacement quelle que soit sa condition physique, commentent les responsables de l’étude au sein de la région Île-de-France. Ces aménagements, indispensables pour permettre aux personnes en situation de handicap d’utiliser les transports en commun, profitent au quotidien à tous les voyageurs. Grâce à la révolution des transports lancée par la Présidente de Région, le matériel roulant neuf ou rénové déployé en Île-de-France (bus, trains, trams) intègre désormais pleinement les problématiques liées à l’accessibilité. Ile-de-France Mobilités souhaite aussi mettre en place plus de services pour tous, de calcul d’itinéraires et de partage d’informations -accessible et clair- mais aussi un service d’assistance en gare ».

En parallèle, le réseau PAM (Pour Aider à la Mobilité), réservé aux personnes dont le taux d’invalidité est d’au moins 80%, continue à assurer un service porte à porte, sur réservation préalable, avec un personnel qui bénéficie d’une formation spécifique et de véhicules adaptés.

Sur le réseau ferroviaire, 148 gares franciliennes sont aujourd’hui accessibles aux voyageurs en situation de handicap, qu’il soit physique ou cognitif. En 2024, ce devrait être 268 gares d’Île-de-France qui seront équipées d’ascenseurs, d’escalators, de quais à bonne hauteur, de rampes d’accès … Pour mener à bien ces travaux et accélérer la mise en accessibilité des gares SNCF, la Région Île-de-France investit la somme de 1,4 milliards d’euros, soit un doublement des montants alloués dans le cadre du schéma directeur d’accessibilité de l’Île-de-France.

Le réseau bus parisien est en principe entièrement accessible depuis 2009, avec 450 lignes accessibles aujourd’hui, soit un programme de mise en accessibilité du réseau routier prioritaire réalisé à plus de 50%. Le réseau des tramways et des TZEN est lui aussi accessible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.