Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilArchives des articles et dossiers du handicapMédico-social: l'ARS Ile-de-France déploie des crédits pour créer 6.000 places

Médico-social: l'ARS Ile-de-France déploie des crédits pour créer 6.000 places

Ecouter article


PARIS, (AFP) – Nantes, pour la deuxième année consécutive, est considérée comme la ville de métropole la plus accessible, selon le baromètre de l’Association des paralysés de France (APF), publié mercredi en partenariat avec l’Express. Alors que la grande loi sur le handicap du 11 février 2005 rend notamment obligatoire l’accessibilité aux handicapés des bâtiments et transports d’ici 2015, l’APF note une “légère amélioration” dans les communes françaises.

 

 

La moyenne générale (11,6 sur 20) a augmenté d’un point par rapport à 2009 et Nantes, le meilleur élève, a vu sa note passer de 16,8 en 2009 à 17,4 en 2010. Un constat “encourageant”, en particulier pour les villes moyennes, selon Jean-Marie Barbier, président de l’APF. Quelque 47 villes sur les 96 chefs-lieux départementaux examinés ont obtenu une note égale ou supérieure à la moyenne générale, dans cette enquête construite à partir de questionnaires adressés aux antennes départementales de l’APF.

Derrière Nantes, Grenoble, qui était au pied du podium en 2009, monte sur la deuxième marche et Le Mans, classé 48e l’an dernier, obtient la 3e place.

En revanche, Lyon, recule de la 3e à la 34e place. En dernière position figurent Mende, Marseille et Perpignan. Ces villes symbolisent une “difficulté récurrente pour les villes du sud, notamment le pourtour méditerranéen, à véritablement impulser une authentique politique d’accessibilité”, note l’étude.

Les chefs-lieux départementaux du Languedoc-Roussillon, de Provence-Alpes-Côte-d’Azur et de la Corse sont ainsi les seuls à ne pas obtenir la moyenne. Dans l’ensemble du pays, les services quotidiens demeurent encore un point noir: l’accès aux commerces de proximité est jugé difficile selon 86% des réponses, un chiffre qui monte à 91% pour les cabinets médicaux.

Au chapitre des transports, les efforts de certaines municipalités sont salués pour l’accessibilité du tramway (Caen, Bordeaux, Grenoble, Le Mans) ou de métro (Lyon, Lille). Toutefois, 49% des villes n’ont pas répondu au questionnaire sur l’accessibilité des bus. Enfin, les villes peuvent mieux faire pour les écoles puisqu’elle ne sont totalement accessibles que dans seulement 12,5% des chefs-lieux.

 

Derniers articles

X