Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Marins aveugles et malvoyants : Une application pour pratiquer la voile

SARA : Permettre à des marins aveugles ou malvoyants de naviguer en autonomie

SARA : Permettre à des marins aveugles ou malvoyants de naviguer en autonomie

Il est temps que je vous présente SARA ! Agée de 3 ans maintenant, elle est au cœur du projet de développement de la pratique de la voile pour les personnes déficientes visuelles, et notamment les marins aveugles et malvoyants. Née de l’imagination de Mathieu Simonnet, skipper, co-fondateur et président d’Orion, et moi-même, lors d’une discussion passionnée le dernier jour d’une croisière magique en mer d’Iroise, sa toute première version stable et complète vit le jour en 2016 après plusieurs années de travail. La petite équipe était constituée de Mathieu et moi pour la conception et les tests, et pour la réalisation, de plusieurs stagiaires successifs aidés par des experts en développement mobile accessible. Des ergonomes expérimentés furent aussi de la partie. À l’époque, j’occupais encore le poste de directeur du centre de compétences en ergonomie et accessibilité numérique au sein de la Direction du Système d’Informations du groupe Orange. Compte tenu des caractères innovants et solidaires de nos actions, il me fut relativement aisé de mettre en place une convention de partenariat entre Orion, porteuse du projet SARA, en sa qualité d’association brestoise entièrement vouée à la cause des marins déficients visuels, et la Direction Accessibilité du groupe Orange.

SARA ou « Sail And Race Audioguide » est une application que vous pouvez télécharger gratuitement sur votre i phone. Pour ceci, le plus simple est de taper : « SARA navigation » dans la barre de recherche de l’app store. Pourquoi pas sur Android ? Nous n’avions pas les moyens de développer l’application sur deux plateformes techniques. Il a fallu choisir, et quand on sait qu’environ 80% au moins des personnes non-voyantes qui utilisent un smartphone sont équipées d’un i phone pour des raisons de meilleure accessibilité, le choix fut vite fait.

L’objectif de SARA est de permettre à des marins aveugles ou malvoyants de naviguer avec un maximum d’autonomie. SARA fournit des informations de navigation vocalement et automatiquement, et c’est là son point fort ! Une sorte de GPS maritime pour les marins aveugles ! Ceci dit, bien que pensée par et pour les marins non-voyants, SARA se révèle tout à fait utile pour les personnes voyantes dont les yeux sont occupés.

La première version de SARA a été conçue et réalisée pour être utilisée en régate. Nous travaillons actuellement très activement sur une version de SARA pour la croisière avec encore plus d’innovations telles que l’interface avec la cartographie, la centrale de navigation et même des penons électroniques vocalisés (je dis ceci pour les plus initiés). Un rêve qui va se concrétiser, nous y reviendrons dans une prochaine chronique.

SARA permet tout d’abord de consulter les informations de cap et de vitesse. Lors de l’activation d’un parcours, les relèvements et la distance relatifs à la bouée que l’on vise sont également disponibles. Toutes les informations sont évidemment accessibles aux non-voyants ! Mais pour aller encore plus loin dans l’autonomie, l’objectif de SARA est d’annoncer l’information au moment où le marin s’en pose la question. Ainsi, il est possible de régler des seuils d’annonce automatique pour chaque information. Par exemple, si le seuil de cap est réglé sur 10 degrés, il sera annoncé lors du passage de 250 à 260 mais laissera ensuite le barreur tranquille tant qu’il maintiendra le cap entre 251 et 269 degrés. Chaque information comporte également un réglage du temps d’attente minimum entre 2 annonces vocales afin de s’assurer que SARA ne parle pas trop. De cette façon le marin est informé mais peut garder l’essentiel à l’esprit : écouter le vent !

Lors de la réalisation d’un parcours, une fois que les positions des bouées sont relevées et le parcours activé, le décompte des secondes de la procédure de départ est annoncé à intervalles réguliers avec des informations de distance et d’orientation à la ligne de départ. Ensuite, chaque franchissement de ligne, bouée ou porte entrainera l’activation de la bouée suivante automatiquement. De cette manière, sans utiliser la vue, il est possible d’être informé précisément de l’évolution de son positionnement au fur et à mesure d’un parcours de régate.

Cette année, nous avons organisé 2 régates SARA officiellement déclarées au calendrier de la Fédération Française de Voile. Elles se déroulent en équipages de 3 personnes ayant les yeux bandés. Ainsi, chacun est à égalité, et tout le monde peut participer, voyant ou non. Un magnifique exemple de pratique partagée. La première s’est tenue fin avril dernier à Dunkerque dans des conditions optimales de soleil et de vent. L’accueil des organisateurs fut parfait, et tous furent impressionnés par ce que l’on peut réaliser sans y voir grâce aux nouvelles technologies ! La prochaine aura lieu à Pornichet du 25 au 27 octobre, n’hésitez pas à venir nous voir !

En photo : Olivier Ducruix et ses coéquipiers lors d’une régate SARA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.