Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Marie-Eve Joël présidente du Conseil scientifique de la CNSA.

Marie-Eve Joël est nommée aujourd’hui présidente du Conseil scientifique de la CNSA par l’arrêté du 15 mars 2010, pris par le ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville, la secrétaire d’État chargée de la famille et de la solidarité et la secrétaire d’État chargée des aînés. Elle sera épaulée par Jean-François Ravaud, désigné vice-président par le même arrêté. Marie-Eve Joël, professeur à l’Université Paris Dauphine, succède à Gérard Saillant, premier président du Conseil scientifique, qui n’a pas souhaité être renouvelé et dont elle était la vice-présidente. La nouvelle équipe du Conseil scientifique qui s’enrichit par ailleurs d’une juriste et d’un chercheur étranger a été installée par Francis Idrac, président du Conseil de la CNSA. Les membres du Conseil scientifique siègeront pour quatre ans.

Le premier Conseil scientifique de la CNSA a été installé en mai 2006. Il appuie la CNSA dans ses missions d’expertise et d’information, de garantie d’équité de traitement sur tout le territoire et plus particulièrement de soutien à la recherche sur les nouveaux champs de la perte d’autonomie, les handicaps rares, les systèmes d’information et les nouvelles technologies.
Il est également saisi chaque année par le directeur de la CNSA pour avis sur toutes les questions d’ordre scientifique et technique relatives à la mise en œuvre de la convention d’objectifs et de gestion passée entre la CNSA et l’État.

Son originalité tient à la pluridisciplinarité de sa composition. Ses membres (médecins, sociologues, anthropologues, économistes, démographes, juristes…) interviennent dans les champs sanitaire, des sciences humaines ou des sciences sociales.

Le Conseil scientifique organise ses réflexions autour de quatre commissions (évaluation des besoins, partage des informations territoriales, le médico-social dans les agences régionales de santé, groupe de liaison Alzheimer) et de deux groupes de travail pour la préparation de séminaires/ colloques (séminaire sur la recherche sur la perte d’autonomie, 2èmes rencontres scientifiques sur l’autonomie). Cette organisation thématique couplée à la pluridisciplinarité des membres permet de traiter les questions de façon globale en croisant les points de vue.

Eléments biographiques

Marie-Eve Joël est professeur en sciences économiques à l’Université Paris Dauphine. Elle dirige le département Master sciences des organisations et a la coresponsabilité de l’équipe de recherche en économie de la santé LEDA-LEGOS et du Master professionnel « économie et gestion des activités médico-sociales » de l’Université Paris Dauphine.

Jean-François Ravaud est directeur de recherche 1ère classe à l’INSERM en épidémiologie sociale, au sein du Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale et société (CERMES3) et dirige l’Institut fédératif de recherche sur le handicap (IFR 25).

À propos de la CNSA

Créée en 2004, la CNSA est un établissement public administratif dont les missions sont les suivantes :

∞ Participer au financement de l’aide à l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées : contribution au financement de l’allocation personnalisée d’autonomie et de la prestation de compensation du handicap, concours au financement des maisons départementales des personnes handicapées, affectation des crédits destinés aux établissements et services médico-sociaux.

∞ Garantir l’égalité de traitement sur tout le territoire quel que soit l’âge ou le type de handicap, en veillant à une répartition équitable des ressources.

∞ Assurer une mission d’expertise, d’information et d’animation : échange d’informations, mise en commun des bonnes pratiques entre les départements, soutien d’actions innovantes, développement d’outils d’évaluation, appui aux services de l’Etat dans l’identification des priorités et l’adaptation de l’offre.

∞ Enfin, la CNSA a un rôle d’expertise et de recherche sur toutes les questions liées à l’accès à l’autonomie, quels que soient l’âge et l’origine du handicap.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.