Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

L’Université de Nantes et IBM signent un accord de partenariat sur le handicap


 

 

Dans le cadre de cet accord, une équipe composée d’étudiants, de professeurs et de professionnels développe une solution de reconnaissance vocale à destination des étudiants sourds.

 

L’Université de Nantes et IBM signeront le 24 novembre une convention de partenariat visant à  favoriser le parcours de formation des étudiants en situation de handicap dans le cadre de leur cursus universitaire.

 

Cet accord prévoit la mise en œuvre d’un projet technologique original par l’Université de Nantes et IBM, fondé sur le moteur de reconnaissance vocale IBM “Speechroot”. Cette solution, adaptée pour pouvoir répondre spécifiquement aux besoins des étudiants ayant une déficience auditive, va permettre un sous-titrage en direct. « La question de l’accès aux contenus des cours  pour ces étudiants est un problème que les compétences et la technique au sein de l’Université de Nantes ne permettent pas totalement aujourd’hui de résoudre », explique Stéphane Brunat responsable du Relais Handicap à l’Université de Nantes. « IBM a développé dans ses laboratoires un moteur de reconnaissance vocale. Le but est de pouvoir en faire bénéficier les étudiants».  L’étudiant pourra lire sur un écran d’ordinateur portable le cours donné par l’enseignant et disposer de façon simultanée du cours à l’écrit.

 

L’originalité de ce projet réside dans la participation d’étudiants au développement de la solution. Un appel aux étudiants volontaires pour travailler sur la mise en forme et l’adaptation de la solution a été lancé auprès de Polytech’ Nantes, de la section informatique de l’Université de Nantes et de l’Ecole Centrale de Nantes.  Au total, une quinzaine d’étudiants encadrés par des professionnels d’IBM participent au projet. L’objectif est de fournir à ces deux établissements une solution opérationnelle pour la rentrée scolaire 2010.

 

 

 

 

 

 

 

Des étudiants mieux préparés à la vie active

 

L’autre volet de la convention vise à préparer les jeunes à la vie active par l’accueil d’étudiants en stage ou en contrat dans tous les domaines d’activités d’IBM, ouvert à tous les niveaux d’études. « L’Université de Nantes proposera des profils à IBM qui envisagera ensuite des accueils selon ses besoins» explique Stéphane Brunat.

 

« Ce partenariat s’inscrit dans notre volonté d’accompagner les étudiant handicapés dans leur accès à l’enseignement supérieur et dans leur intégration professionnelle au sein d’IBM par la mise en place d’actions concrètes, nécessaires pour favoriser le développement des compétences des jeunes en situation de handicap», explique Florence Alperine-Béraudias, responsable de la mission Handicap chez IBM France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.