Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Lundi Pentecôte: grève CFTC contre le “travailler plus pour ne rien gagner” – AFP

La CFTC a annoncé mercredi avoir déposé un préavis national de grève pour le lundi de Pentecôte, journée de solidarité travaillée pour de nombreux salariés, afin de contester le “travailler plus pour ne rien gagner”. “La CFTC couvre par un mot d’ordre de grève, tous les salariés qui choisiront la vie familiale, associative, personnelle ou spirituelle à l’occasion de ce 24 mai, lundi de Pentecôte, ou tout autre jour imposé par leur employeur sous le couvert d’une fausse solidarité”, selon un communiqué.

Le syndicat “dénonce ce système inique qui consiste à imposer aux salariés de travailler sans contrepartie de rémunération”. “Ce “travailler plus pour ne rien gagner” est sans doute l’impôt le moins juste de notre système fiscal”, estime-t-il.
La journée annuelle de solidarité est une journée de travail supplémentaire par an, non rémunérée, l’argent économisé par les employeurs étant versé en faveur des personnes âgées et des handicapés à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA).
Mais la CFTC souligne que le financement de cette caisse est en réalité étalé, via “un prélèvement mensuel de 0.3% (ligne contribution autonomie du bulletin de paie)”. “Ne pas travailler ce jour-là ne retire donc pas un centime à la CNSA!” a expliqué à l’AFP Joseph Thouvenel, secrétaire général adjoint.
Pour la CFTC, “la prise en charge de la dépendance nécessite et nécessitera un effort financier de tous”, qui devra “être justement réparti”, c’est-à-dire “en fonction des facultés contributives de chacun et non reposer quasi exclusivement sur les seuls salariés”.

reb/pz/mmr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.