Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

L’Unapei réclame la fin de la Taxe « transport »

L’Unapei demande aux députés de mettre fin à la remise en cause par l’administration de l’exonération de la taxe dite transport dont bénéficie les associations gestionnaires d’établissements pour personnes handicapées en raison de leur appartenance à une association reconnue d’utilité publique.

Pendant de nombreuses années, les associations adhérentes à l’Unapei ont été exonérées du paiement de la taxe « transport ». Or, depuis 2007, l’administration a commencé à remettre en cause cette exonération engendrant des situations économiques périlleuses : cette taxe représentant en moyenne une somme de près de 150 000 euros par an et par association, les associations qui sont redressées doivent s’acquitter d’une somme de près de 600 000 euros (jusqu’à trois années en arrière). Aucun financement complémentaire n’étant prévu pour face à ces dépenses supplémentaires, leur recouvrement se fera inéluctablement au préjudice de la qualité de l’accompagnement des personnes handicapées.

 

Les différentes interventions de l’Unapei auprès du gouvernement pour mettre fin à cette situation alarmante sont demeurées vaines. C’est pourquoi, dans le cadre du projet de loi rectificatif de la loi de finances 2010 (loi sur le « grand emprunt »), l’Unapei demande aux députés de rétablir en équité cette exonération.

 

L’amendement de l’Unapei est porté aujourd’hui et demain par Madame Carrillon-Couvreur et Monsieur Bono, devant l’Assemblée Nationale. L’Unapei appelle l’ensemble des députés à l’adopter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.