Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Lourdes va se mettre en conformité avec la loi

Les Sanctuaires de Lourdes, où se pressent chaque année bon nombre de malades, vont prochainement engager des travaux pour se mettre en conformité avec la loi sur les handicapés, pour un montant estimé à 4 M d’euros.

 

« La loi de février 2005 sur les établissements recevant du public nous impose de procéder à un certain nombre de travaux », a expliqué Thierry Castillo, l’économe diocésain.

Des expertises ont été réalisées à cette fin. « J’ai une cinquantaine de rapports, un milliers de pages et une première estimation des travaux atteint 4 millions d’euros », a-t-il dit.

Il n’existe pas de données chiffrées sur le nombre exact de malades qui se rendent à Lourdes dans l’espoir d’une guérison. Chaque année, six millions de personnes se rendent à Lourdes, où la Vierge est réputée être apparue à Bernadette Soubirous en 1858.

Sur les 825 000 personnes ayant participé en 2010 à des pèlerinages organisés, environ 60.000 étaient signalées comme malades ou handicapées.

Aujourd’hui les malades à Lourdes, où les bâtiments datent pour la plupart du début du XXème siècle, sont aidés par les hospitaliers, des bénévoles chargés de les accompagner. Les travaux qui seront engagés, en particulier des « ponts et des pentes à reprendre » visent à permettre leur autonomie.

En ce qui concerne le budget des Sanctuaires, « il est à craindre que l’équilibre financier soit tout juste atteint avec nos ressources d’exploitation courante », c’est-à-dire les offrandes, a indiqué par ailleurs M. Castillo, évoquant l’effet « de la crise et du sentiment de la crise ».

Les recettes venant des offrandes n’ont progressé que de 0,6% tandis que la masse salariale (Lourdes emploie 450 personnes) a été maîtrisée, a-t-il ajouté.

Les comptes 2010 n’ont pas encore été arrêtés. Le budget 2009 atteignait 30 M EUR en 2009, ont précisé les Sanctuaires. (AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.