Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Les travailleurs sociaux manifestent pour une revalorisation salariale

PARIS, (AFP) – Environ un millier de travailleurs sociaux a manifesté mercredi à Paris, à l’appel des syndicats CGT, CFDT, FO, Unsa, CFTC, Solidaires, FSU et CGC, contre un projet de décret sur leurs carrières et pour réclamer une revalorisation salariale.

Les manifestants, pour la plupart des jeunes femmes, étaient de 1.500 à 2.000, selon Angel Helmrich (Unsa) et un millier selon la police. Ils ont défilé du métro Saint-Augustin (8ème arrondissement) au Conseil supérieur de la Fonction Publique Territoriale (CSFPT), dans le même quartier, derrière une banderole réclamant la “reconnaissance des qualifications”.

Le CSFPT devait examiner mercredi un projet de décret qui permet un “déroulement de carrière” plus “rapide”, aux 150.000 travailleurs sociaux, avec seulement 24 ans pour atteindre un pic salarial, contre 29 ans précédemment, selon le rapport au Premier ministre l’accompagnant, dont l’AFP a obtenu copie.

Le communiqué intersyndical exige cependant “l’abandon de ces projets” qui selon lui “masquent une baisse de traitement”. Le CSFPT a décidé de reporter son avis au 13 avril, après un mois de concertation, a indiqué à l’AFP Corinne Normand, de la CGT.

“De nombreuses collègues sont elle-mêmes en précarité”, car “elles commencent à 100 euros au-dessus du Smic” et “sont obligées de faire des petits boulots pour compléter le mois”, a souligné la syndicaliste.

A Lille, une manifestation similaire a rassemblé 300 personnes devant la préfecture, selon la police. “Travailleurs sociaux sous-payés et déclassés, populations ignorées et dénigrées”, pouvait-on lire sur une banderole. “On s’apercevra de notre rôle quand on n’existera plus”, a déclaré Martine Vis (CGT).

Les travailleurs sociaux sont environ 150.000, dont 50.000 assistants sociaux, 60.000 éducateurs spécialisés et 20.000 éducateurs de jeunes enfants.

Leurs principaux employeurs sont les collectivités territoriales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.