Handicap , accédez à une information complète et actualisée en temps réel sur Handirect Magazine

AccueilRessources et vie quotidienneLes malentendants du Gard ont désormais accès au 18

Les malentendants du Gard ont désormais accès au 18

Ecouter article


C’est unique en France. Les déficients auditifs du Gard peuvent, depuis le mois de mars, avoir accès aux pompiers pour leur signaler une urgence. Non pas par le classique et téléphonique 18, évidemment, mais grâce à un nouveau dispositif d’appels, par SMS ou par fax. Les pompiers, si besoin est, peuvent à partir de là intervenir ou, si la nature de l’appel l’exige, faire le relais auprès du Samu ou de la police.

« Jusque-là, il nous était impossible de passer un appel d’urgence. Ce dispositif va peut-être permettre de sauver la vie à des personnes déficientes auditives », explique au journaliste du Midi Libre Christel Bérard, présidente de la coordination Surdité du Gard, qui regroupe neuf associations. Elle-même malentendante, Christel Bérard a travaillé pendant un an avec le lieutenant-colonel Frédéric Paul, officier au Service départemental d’incendie et de secours du Gard (Sdis 30), à l’élaboration du tout nouveau dispositif.

Tout est organisé depuis le central de traitement de l’appel unique (CTAU) des pompiers du Gard, qui, à Nîmes, centralise depuis plus d’un an maintenant, tous les coups de téléphone passés aux pompiers depuis n’importe quel endroit du département. Là, les opérateurs, en plus du standard téléphonique (le 18), peuvent désormais réceptionner aussi les appels des malentendants, à condition que ceux-ci soient préalablement enregistrés et clairement identifiés (avec leur adresse) sur une liste et que le numéro spécifique et confidentiel (de dix chiffres) leur ait été communiqué. Ainsi, les déficients auditifs, victimes ou témoins d’un problème (un feu, un accident, etc.), peuvent le signaler soit avec un téléphone portable, en envoyant un SMS, soit par fax. A charge ensuite pour l’opérateur des pompiers de traiter l’alerte. Le lieutenant-colonel Paul, en charge du centre d’appels, l’assure : « C’est aussi rapide que le traitement classique d’un appel au 18. » (Source Midi Libre)

Signalez-vous ! Le Gard compte quelque 3 000 déficients auditifs. Seuls 88 d’entre eux sont pour l’heure répertoriés par les pompiers. Toute personne désireuse de bénéficier de ce dispositif doit se rapprocher de la coordination Surdité du Gard, BP 45, 30 210 Remoulins. Tél. 06 64 44 86 08. coordination-surdite-gardhotmail.fr

Derniers articles

X