Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Les jeunes enfants insensibles aux bâillements contagieux – AFP

Les enfants de moins de quatre ans et ceux atteints d’autisme semblent insensibles aux bâillements contagieux, le phénomène qui veut qu’une personne se mette à bâiller lorsqu’elle en voit une autre le faire, selon une étude publiée mercredi. Des chercheurs de l’Université du Connecticut (nord-est) ont observé 120 enfants de 1 à 6 ans et 30 enfants de 6 à 15 ans atteints d’autisme pour cette étude dont les résultats sont publiés dans le journal Child Development. Ils ont découvert que même si les bébés bâillent spontanément avant même la naissance, la plupart des enfants sont insensibles au bâillement des autres avant l’âge de quatre ans.

 

Ils ont aussi noté que les enfants atteints d’autisme sont moins susceptibles de réagir aux bâillements des autres et que leur sensibilité aux bâillements est proportionnelle au degré de leur autisme.

“Etant donné que le bâillement contagieux peut être un signe d’empathie, cette étude suggère que l’empathie et l’imitation qui le sous-tendent se développent lentement dans les premières années de la vie, et que les enfants atteints d’autisme ratent des indices subtils qui les relient émotionnellement aux autres”, soulignent les chercheurs.

Chez l’adulte, le bâillement contagieux est très répandu: près de la moitié de la population est incapable d’y résister, soulignent les chercheurs.

kdz/chl/gde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.