Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Les Français et l’anglais : peut mieux faire !

Un Français sur 5 pense seulement maîtriser la langue de Shakespeare. Selon les résultats d’une enquête réalisée récemment par l’IFOP pour YES – Your English Solution, acteur de référence sur le secteur de la formation à l’anglais, en partenariat avec Monster, spécialiste de la gestion de carrière et du recrutement en ligne, seulement 21% des Français estiment maîtriser correctement la langue de Shakespeare. Cependant, cette étude révèle une amélioration du niveau d’anglais de génération en génération ainsi qu’une disparité de la maîtrise de la langue en fonction des situations abordées. Professionnellement, la maîtrise de l’anglais se révèle être un atout pour une majorité de Français, même si leurs capacités sont rarement testées à l’embauche. A cet effet, YES – Your English Solution et Monster ont mis en place iTest Quick Look®, un service exclusif et gratuit, accessible à tous pour tester son niveau d’anglais… Les Français seront-ils un jour tous bilingues ?

 

« Where is Brian? Brian is in the kitchen »

Dans son sketch, Gad Elmaleh se moque gentiment du niveau déplorable des Français en anglais. Tendance confirmée par l’enquête : pour les personnes interrogées, la population française ne mérite, pour son niveau d’anglais, qu’une note moyenne de 3,8 sur 10. Bien qu’ils s’attribuent personnellement une note supérieure à celle qu’ils donnent à leurs concitoyens en général, la perception qu’ont les Français de leur propre niveau n’en demeure pas moins sévère : près d’un Français sur deux déclare ne pas parler anglais ou mal le maîtriser (43%), s’attribuant une note moyenne de 4,7 sur 10. On constate cependant de très fortes disparités dans les notes attribuées selon les profils : assez logiquement, les Français qui ont fait de longues études et ceux qui ont un statut de cadre s’octroient les meilleures notes.

 

Faible vocabulaire et mauvais accent sont les principales lacunes des Français

Si 87% des personnes qui pratiquent l’anglais sont en mesure de se faire comprendre en s’exprimant de manière intelligible pour leur interlocuteur, 39% des personnes interrogées avouent ne se faire comprendre que « difficilement ». Principal obstacle rencontré dans la pratique de l’anglais : le manque de vocabulaire qui fait défaut à plus de la moitié des personnes interrogées (55%). L’accent imparfait, la fameuse « French Touch », est quant à lui déploré par près d’une personne sur quatre (24%). Fait étonnant quand on sait qu’en moyenne, les Français étudient l’anglais pendant sept ans !

  

A chaque génération, une amélioration

Malgré leurs lacunes assumées, les Français reconnaissent tout à fait l’importance de la maîtrise de l’anglais, que ce soit dans un contexte de loisir ou professionnel. Cette prise de conscience semble s’accentuer de génération en génération puisqu’une très grande majorité des Français (79%) estime aujourd’hui que son niveau d’anglais est supérieur à celui de ses parents. Alors que seulement 15% des sondés, et en particulier 21% des ouvriers, et 29% des personnes sans diplôme, estiment leur niveau d’anglais identique à celui de leurs parents, 6% des Français jugent quant à eux avoir un niveau plus faible que leurs parents.

 

L’anglais dans toutes les situations ! Ou pas…

L’anglais est nécessaire pour partir dans un pays étranger : les personnes interrogées sont quasi unanimes (96%) en estimant l’anglais « très utile » (69%) lorsqu’il s’agit de voyager.

Les choses de la vie quotidienne ne posent pas de problème aux Français : 94% savent demander l’heure, 80% sont capables de passer commande au restaurant, et 62% peuvent lire un journal ou un magazine dans le texte. Les Français font en revanche plus difficilement face à des situations plus occasionnelles. Ainsi, moins d’une personne sur deux saurait draguer (40%), écrire une lettre de motivation (36%) ou négocier une amende avec un policier (30%).

 

Et sur le CV, ça donne quoi ?

Sur leur CV, la moitié des actifs déclarent se montrer honnêtes en ce qui concerne leur niveau d’anglais : 53% indiquent le présenter de manière réaliste. Seules 10% des personnes interrogées avouent au contraire surévaluer leur niveau d’anglais, estimant certainement que les lacunes dont elles pâtissent pourraient être de nature à les freiner dans l’obtention d’un emploi.

 

Et en pratique…

Dans le cadre professionnel, l’anglais constitue également un véritable atout pour ceux qui le maîtrisent. Pour deux actifs sur trois (66%), maîtriser l’anglais est essentiel dans la réussite de leurs entretiens d’embauche. Et 41% des actifs estiment qu’il est important d’être à l’aise dans la langue de Shakespeare pour évoluer professionnellement (cette proportion atteint 65% chez les cadres supérieurs).

Néanmoins, en pratique, on ne distingue aucune réelle pression sur les salariés lors du recrutement. Les compétences en anglais ne sont que très rarement testées lors des entretiens d’embauches : une très grande majorité des personnes interrogées n’a pas eu à passer ce genre d’évaluation (87%).

 

L’avis des experts

« Si l’anglais n’est pas nécessaire pour de nombreux emplois, on constate qu’il est en revanche essentiel pour évoluer dans une grande entreprise internationale, et encore davantage lorsqu’on occupe une fonction de cadre. », explique Bruno Bremond, Directeur Général de Monster France et Europe du Sud. « En effet, arrivé à un certain niveau de responsabilités, ne pas parler anglais représente un vrai handicap en termes d’évolution de carrière. »

 

Stylianos Antalis, Président Directeur Général de YES – Your English Solution, ajoute : « Le discours marketing qui consiste à dire qu’apprendre une langue est facile, n’est pas très réaliste. Cette enquête le confirme une fois de plus. Pour progresser en anglais de façon sûre et durable, il faut avant tout pratiquer de façon quotidienne, quelque soit le niveau de départ. »

 

Monster offre à ses utilisateurs l’opportunité de tester leur niveau d’anglais

En partenariat avec YES – Your English Solution, acteur de référence sur le secteur de la formation à l’anglais, Monster propose à chacun de tester gratuitement son niveau d’anglais en moins de trente minutes grâce à l’application iTest Quick Look®.

Originale et ludique, cette méthode construite sur les recommandations du Cadre européen commun de référence (CECR) pour les langues propose une échelle de valeur claire et reconnue au plan international. Accessible à tous, ce service exclusif est désormais disponible gratuitement sur Monster.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.