Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Les employeurs grenoblois sur la voie de l’accessibilité avec Inovaccess

Moins d’un an après son lancement par l’Agefiph et la Ville de Grenoble,  le projet Inovaccess suscite une adhésion croissante de la part des entreprises. Plus de la moitié des employeurs privés contactés depuis juillet 2010 ont fait part de leur souhait de bénéficier d’un diagnostic accessibilité de leurs locaux. Par ailleurs, le diagnostic de l’ensemble de la voirie du périmètre a été lancé, en octobre 2010, en lien étroit avec le service Accessibilité de la Ville de Grenoble.

 

Depuis juillet 2010, Pierre Revol, chargé d’opération Inovaccess a rencontré 55 des 75 entreprises privées éligibles au dispositif, pour leur proposer un diagnostic accessibilité de leurs locaux. Vingtneuf, entreprises soit 53 %, d’entre elles prévoient ou se sont d’ores et déjà engagées dans cette démarche.

Par ailleurs, des sites dédiés à l’accueil de TPE-PME, séduits par le projet, se sont engagés à leur tour. Ainsi, Buroclub qui héberge 75 entreprises, va bénéficier du dispositif sur l’ensemble de sa superficie. Il en est de même pour les 23 entreprises accueillies à la Petite Halle.

 

Une démarche ouverte

 

Inovaccess est une démarche libre et volontaire, ouverte à tous les employeurs privés et publics comptant plus de 10 salariés, locataires ou propriétaires de leurs locaux d’activité et situés dans les trois quartiers de la ville (Berriat/Bouchayer-Viallet, Berriat/Europole et Presqu’île/Polygone scientifique). Inovaccess leur permet de bénéficier d’un diagnostic d’accessibilité d’un avant-projet architectural, si nécessaire, et d’une contribution à leurs travaux d’aménagement mais aussi du conseil permanent du chargé d’opérations Inovaccess.

 

Les entreprises dont les locaux plus récents disposent déjà d’aménagements spécifiques (ascenseur, sanitaires…) peuvent aussi s’engager utilement et tirer parti de cette démarche, dans la mesure où elle vise à rendre les lieux accessibles aux personnes handicapées, quelle que soit leur déficience.

Ces aménagements ont pour but de faciliter le recrutement de personnes handicapées et de donner ainsi aux employeurs des moyens supplémentaires pour satisfaire à leurs obligations légales.

 

Des partenaires toujours plus nombreux

 

Grenoble Alpes Métropole (la Metro) et le Syndicat Mixte des Transports en Commun (SMTC) s’apprêtent à leur tour à rejoindre le projet initié par l’Agefiph et la Ville de Grenoble, après le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la fonction publique (Fiphfp), le Conseil général de l’Isère, le Conseil Régional Rhône-Alpes, la DIRECCTE Rhône-Alpes, la SEM INNOVIA.

Par ailleurs, la  Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble et la Chambre des Métiers de l’Artisanat de Grenoble, mènent actuellement une réflexion sur les moyens d’accompagner les commerces situés sur le périmètre dans la mise en accessibilité de leurs locaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.