Partager, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Les Deuxièmes Etats Généraux de Tab’agir

Jeudi 25 mars dernier se sont déroulés les Seconds Etats Généraux de Tab’agir, à Auxerre, placés sous le haut patronage de M. Claude Evin. Une centaine de personnes ont assisté aux conférences, débats et comptes-rendus à l’occasion de cette journée d’échanges placée sous le signe du bilan des actions menées contre le tabagisme et des projets pour les années à venir. Le Dr Tchérakian, Président, les fondateurs de l’association, les acteurs du réseau et les jeunes générations souhaitant s’impliquer dans ce projet, se sont retrouvés à cette manifestation marquant les dix années d’existence du programme.

 

Le bilan des dix années a permis de mettre en valeur la constante progression du réseau Tab’agir, initialement implanté dans l’Yonne, et qui s’étend dans toute la Bourgogne. Le nombre de personnes suivies par le réseau augmente également de manière continue. Tab’agir est une association constituée d’institutionnels, de professionnels de libéraux, salariés, d’associations…

 

Le Dr Etienne André, animateur de cette journée et parrain du programme depuis le début, tire quelques conclusions :

 «Il y a peu de modèles aussi pertinents que celui-ci ; Tab’agir devrait devenir un nom commun. Son programme axé sur la pluridisciplinarité fédère de multiples acteurs dans une démarche active : institutions, mutuelles, organismes privés et publics, professionnels de santé, dentistes, pharmaciens, établissements scolaires, associations familiales… Il s’agit d’un réel réseau doté d’une animation forte et d’un respect de la liberté de chacun de ses membres ; il vit grâce à son émulation, autour d’un projet scientifique de société.

Un programme fait pour que chaque acteur se l’approprie. Il est très significatif, par exemple, que la MGEN ait inclut Tab’agir comme un outil dans sa politique d’aide à ses adhérents. De même la Caisse Primaire d’Assurance Maladie a choisi Tab’agir comme un moyen d’expression de sa politique de prévention du tabagisme.

La philosophie pragmatique de Tab’agir consiste à valoriser l’ensemble des possibilités déjà offertes par le cadre légal et les ressources à notre disposition, plutôt que d’essayer d’inventer de nouvelles démarches. Cela se déroule dans une démarche d’ouverture et d’enthousiasme, sans agressivité ni volonté de culpabiliser les fumeurs dans le cadre de l’aide à l’arrêt du tabac.

Parmi les perspectives d’avenir évoquées lors de ces Deuxièmes Etats Généraux, citons : l’élargissement à la région, plus de contribution de certains acteurs comme les pharmaciens, l’actualisation des connaissances, la formation et l’ouverture aux nouvelles générations».

 

Cette ouverture a été illustrée lors des Etats Généraux, par les interventions du psychanalyste Philippe Grimbert de Paris et de l’anthropologue Jean-Olivier Majastre de Grenoble autour du thème «L’arrêt du tabac est-il liberticide» ?

 

Tab’agir fait également figure de référence dans le domaine de la prévention. L’information auprès du grand public fait partie de ses missions, l’association intervient aussi bien dans les établissements scolaires que dans les entreprises. Les élèves du collège d’Albert Camus d’Auxerre ont ainsi apporté leur contribution en présentant les réalisations lauréates du 1er prix du concours Tab’agir 2008/2009 : plusieurs panneaux d’exposition et un cercueil tapissé de paquets de cigarettes.

«A l’occasion de ce bilan, force est de constater que la prévention est un pilier indispensable – car il s’agit surtout de ne pas baisser la garde – mais n’obtient pas le financement et le relais régional attendus. Une prévention spécifique au tabac est souhaitable, mais il faut la considérer comme une porte d’ouverture vers toutes les addictions, dans un cadre de recherche et de réflexion éthique» explique Christian Rigaud, médecin responsable de l’Association Icaunaise de Dépistage des Cancers (AIDEC), et membre actif de Tab’agir.

La journée s’est évidemment terminée autour d’un gâteau d’anniversaire. Ce moment de partage a été le symbole d’une grande solidarité entre tous les membres, en vue de réaliser leurs objectifs, dont celui de réduire de moitié la proportion de fumeurs dans la région bourguignonne.

 

A propos de Tab’agir

Le tabagisme est la première cause évitable de mortalité en France avec 66 000 décès qui lui sont attribués chaque année et plus de 5 000 décès de non-fumeurs par tabagisme passif.

Dans ce contexte, Tab’agir propose un accompagnement pluridisciplinaire : par des médecins formés à la tabacologie, par des diététiciens en cas de prise de poids et par des psychologues pour les dépendances comportementales et cognitives.

Domiciliée à Auxerre, l’association Tab’agir a pour objectifs la formation des professionnels de santé, l’aide à l’arrêt du tabac auprès des Bourguignons et la prévention «du tabagisme» sur le département de l’Yonne.

 

Avec le soutien de :

Groupement Régional de Santé Publique de Bourgogne – URCAM Bourgogne – La Ligue Contre le Cancer, Comités de l’Yonne, de la Côte d’Or et de la Nièvre – L’Assurance Maladie de l’Yonne – Pfizer – Le Conseil Général de l’Yonne – Pierre Fabre Santé – Association Icaunaise de Dépistage des Cancers – MGEN.

 

Contact TAB’AGIR :

Françoise AMELOT, Coordinatrice Régionale

25 rue du Clos, 89000 Auxerre

Tél. 03.86.52.33.12

Email : famelot.tabagir@club-internet.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.